Magazine Culture

Divano: un roman fantasy moderne et férocement drôle de David Royer

Par Eirenamg

602b4c8799-Divano 1 Cover Front HD

Opale est une jeune femme banale, un aprèm lors d’une virée entre copines, elle croise un vieux clochard et le soleil s’éteint d’1 coup, elle meurt et se retrouve alors plongée dans un monde inconnu. Elle apprend alors qu'elle est devenue immortelle et une déesse.

Le style moderne, avec  beaucoup d’auto dérision est très agréable à suivre, de même que les pensées de l’héroïne, sa volonté de rationnaliser au départ ce qu’elle vit.Elle découvre un monde où les dieux régissent les différents éléments et se retrouve flanqué d’un prof ,en la personne d’Ivan maître de l’eau et du froid, elle devient alors la nouvelle déesse de la chaleur. Elle doit après son ascension dans le royaume des dieux, apprendre à maîtriser ses pouvoirs et l’on suit dans ce premier tome, son apprentissage. On découvre avec elle les règles de vie, les missions qui lui sont confiées avec son mentor Ivan.

J’ai aimé les descriptions du palais, l’incrédulité d’Opale, son entêtement, l’amusement et la parodie des codes de la fantasy. Opale n’est pas l’élue mais une des candidates potentielles pour la relève du soleil, elle est une grande gamine de 21 ans qui pleure, n’a pas envie de suivre aveuglément les codes. Elle est loin de l’humaine exceptionnelle, sa fragilité, ses bourdes à répétition au départ, la rendent humaine et profondément attachante.

Les références à l’Egypte Antique, à la Grèce,  aux  dieux et aux symboles égyptiens sont géniales,comme une sorte de Stargate nouvelle version avec le tunnel des âmes.

Le roman met en place un monde particulièrement construit et cohérent avec la découverte des autres dieux pas toujours très sympathique comme Nethi, Karl un ancien nazi, Jishina qui n’arrête pas de la vanner, Fabiola qui l’aide. Ares le dieu de la guerre qui participe aussi à son entrainement, cette galerie de personnages fantastiques, avec leurs caractères drôles, inquiétants et agréable donnent du relief au récit. Finalement l’immortalité vue sous cet angle n’est pas aussi agréable que ça,avec le deuil à faire de sa vie d’avant, les missions à accomplir parfois rocambolesques, les querelles d’ego entre dieux.

On se prend au jeu de cet univers fantasque et bien organisé qui alterne des pages d’humour et des réflexions plus sérieuses, on part à la découverte du monde des ombres, des mages, vampires et autres joyeusetées, kraken, sorcière, loup garou.

Mais outre ces créatures dignes de la mythologie ou d’un bon jeu d’heroic fantasy, la force du roman est l’humour mais aussi la réflexion sur l’humanité. Sa violence et son inhumanité quand le récit évoque Hiroshima ou les camps de la mort, la fin de certaines espèces. La question du mal n’est pas traitée de manière manichéenne puisqu’un des dieux est un ancien nazi et que chaque dieu a sa part d’ombre. Les interrogations de l’héroïne, sa fouge, sa naïveté, son apprentissage permettent de comprendre ce nouveau monde et ses lois. Un univers qui fascine et qui une fois adopté nous donne envie de comprendre ses règles et les intrigues qui se trament.

Derrière l’apprentissage de l’héroïne, une autre bataille s’engage entre Ivan et un mage, les dieux ne jouent pas tous franc jeu et on comprend rapidement qu’Opale va jouer le rôle d’un chien dans un jeu de quille. Au fur et à mesure des pages, après la mise en place du décor et des règles, le récit gagne en épaisseur et en intensité. L’héroïne murit et les pièces du début du puzzle se mettent en place.

Donc entrez avec Opale dans le royaume des Dieux, prenez une bonne dose d’humour, d’heroic fantasy, de mythologie et une réflexion sur la nature humaine et vous aurez un récit original, drôle, passionnant. Alors n’hésitez pas à effectuer l’ascension dans ce tome 1 et vivement le 2.

PS: Merci à  nats éditions de m'avoir permise de découvrir ce récit qui au départ m'a intrigué, fait rire, et de plus en plus charmé au fil de la lecture.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eirenamg 1386 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines