Magazine Culture

[Test]Deception IV : Blood Ties, ça fait du bien où ça fait mal !

Publié le 25 mai 2015 par Linfotoutcourt

Cinquième épisode d'une saga sortie sur PlayStation en 1996 au Japon, Deception IV : Blood Ties propose un gameplay de sadique. Le concept est simple, faire tomber vos victimes dans une suite de pièges afin de cumuler le plus de combos possible : beau leurre ou véritable traquenard originale ?

Jolis à première vue, les environnements se révèlent rapidement répétitifs et peu détaillés. La bande-son est également répétitives, mais rattrapée par les bruitages et un doublage japonais justes et efficaces.

Le jeu possède un tutoriel puis le mode histoire découpé en différents chapitres. Si l'ensemble est original, l'intelligence artificielle passablement stupide mine complètement le challenge une fois le principe saisi. Des modes supplémentaires varient sensiblement l'expérience, un se déroulant en salle close et le second proposant 100 missions aux objectifs semblables à ceux des entités. Un troisième est un éditeur de pièce piégée à envoyer aux amis via le online. Ceux-ci et l'aspect scorring, n'arrivent malheureusement pas à cacher le côté répétitif du jeu.

Deception IV : Blood Ties s'empâte un peu dans son originalité. On prend plaisir à y jouer quelques heures, mais le peu d'évènements rompant la monotonie ne permettra pas d'accrocher plus que cela.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine