Magazine Culture

James Joyce – Seul (Alone, 1927)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

James JoyceLes mailles d’or gris de la lune
Font de la nuit un voile,
Les lumières du bord dans le lac endormi
Rampent en vrilles de cytise.

Les roseaux sournois à la nuit murmurent
Un nom — le nom d’elle —
Et mon âme est toute délice,
Pâmoison de honte.

*

The moon’s greygolden meshes make
All night a veil,
The shorelamps in the sleeping lake
Laburnum tendrils trail.

The sly reeds whisper to the night
A name – her name –
And all my soul is a delight,
A swoon of shame.

***

James Joyce (Dublin, Irlande 1882-1941)Poèmes à dix sous (Pomes Penyeach, 1927) – Zurich, 1916 – Traduit de l’anglais par Bernard Pautrat



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines