Magazine Amérique latine

Te Deum à Luján dans une basilique nationale rénovée [Actu]

Publié le 26 mai 2015 par Jyj9icx6

Te Deum à Luján dans une basilique nationale rénovée [Actu]

Toute de bleu et blanc vêtue, Cristina de Kirchner. De dos avec un début de calvitie,
le Gouverneur de la Province de Buenos Aires, Daniel Scioli
Photo Juan Manuel Foglia pour Clarín

La Présidente Cristina Kirchner était hier à Luján pour le Te Deum du 25 mai. Il semblerait qu'elle ait voulu mettre en valeur le travail de restauration qui a été opéré par l'Etat fédéral sur la basilique nationale pour laquelle elle a une affection particulière. C'est une explication plausible, puisqu'il est évident que depuis l'élection du pape argentin, elle souhaite entretenir de bonnes relations avec l'Eglise et notamment l'épiscopat. Il est possible aussi qu'elle ait voulu s'afficher aux côtés de Daniel Scioli, actuellement candidat putatif à sa succession pour le Frente para la Victoria. Toujours est-il que Mauricio Macri, qui cherche à se poser en chef de l'opposition refusant désormais les alliances, a néanmoins tenté d'exploiter l'idée inverse, polémique que reprend toute la presse d'opposition, d'une manière qui me paraît bien artificielle.
La Chef d'Etat s'est présentée très élégamment vêtue des couleurs nationales, elle s'est fait montrer publiquement le résultat des travaux en direct à la télévision publique (puisque la cérémonie était retransmise en direct) et l'archevêque de Buenos Aires a conclu sa propre homélie en son absence par une allusion à Luján et un très consensuel "Viva la Patria".
De toute évidence, il n'y a pas eu d'exploitation électoraliste de la part de Cristina qui a réservé au meeting (1) de la soirée (2), de retour dans la capitale fédérale, son discours politique où elle a répété une idée forte de sa politique depuis huit ans : le projet pour le pays n'est pas celui d'une personne mais d'un peuple. Elle a renvoyé les citoyens à leurs responsabilités civiques de participer chacun pour sa part au développement du pays et à ses progrès de justice sociale. Tous les célébrants des Te Deum partout dans le pays ont insisté sur la notion de paix sociale et civique et de lutte contre la corruption et l'enrichissement personnel, sans entrer dans des attaques ciblées contre personne.

Te Deum à Luján dans une basilique nationale rénovée [Actu]

A gauche, le recteur de la basilique.
A droite, l'archevêque de Mercedes-Luján
Photo Casa Rosada
(cliquez sur l'image pour obtenir la haute résolution originale)


Il semblerait donc que Cristina Kirchner ait plutôt bien réussi ce long week-end festif qui est aussi son dernier 25 mai comme Chef d'Etat. Donc bravo et merci. On verra bien ce que donneront les élections présidentielle et législatives qui viennent.
Pour aller plus loin : lire l'article de Página/12 sur le Te Deum à Luján lire l'article de La Prensa sur le même thème lire l'article de La Nación lire l'article de Clarín. Tous les journaux consacrent aussi un article au Te Deum présidé par le cardinal Mario Poli à Buenos Aires en présence de Mauricio Macri. Lire également le communiqué de la Casa Rosada, illustré de la très consensuelle photo ci-dessus. Le site de la Casa Rosada vous donne également accès au texte du discours présidentiel dans la soirée et aux vidéos tant du Te Deum à midi qu'au meeting populaire du soir, avec allocution de la Présidente. A travers ces vidéos, vous pourrez admirer vous-même cette basilique néogothique toute rose...
(1) En Argentine, ce rassemblement reste un meeting politique et ce quelle que soit la couleur du gouvernement en place. Cela fait partie des mœurs d'une démocratie récente et qui balbutie encore. Et d'ailleurs, dans nos pays plus anciens, en sommes-nous si loin dans de telles occasions ? Le Président de la République française vient d'en donner un bon exemple en transformant une visite locale en occasion de lancer sa candidature, sans le dire, à la prochaine élection en... 2017 ! (2) Cette soirée a été ouverte par l'hymne national joué par l'orchestre El Arranque et chanté par Guillermo Fernández (le tango était donc à l'honneur et voici l'hymne en arrangement et orchestration tangueros).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte