Magazine Bd

La vie secrète des jeunes - Riad Sattouf

Par Belzaran

La vie secrète des jeunes - Riad Sattouf

Ce que j'aime avant tout chez Riad Sattouf, c'est sa série " Pascal Brutal " que je qualifierai sans peine de culte. Après cette découverte, je me suis intéressé aux autres travaux de l'auteur. Or, une bonne partie des livres qui ont fait la renommée de ce dernier sont des reportages ou de l'autobiographie. J'avoue que je n'ai jamais été pleinement emballé par cette partie de l'œuvre de Sattouf. Mais il me restait encore " La vie secrète des jeunes " pour revoir mon jugement. Il s'agit ici du premier tome paru à L'Association dans la collection Ciboulette. Le tout fait 160 pages pour 160 saynètes.

A l'origine, " La vie secrète des jeunes " paraît dans Charlie Hebdo. L'auteur raconte en une page des anecdotes sur des passants qu'il a pu rencontrer. Cela se passe dans la rue, le métro, au bistrot, dans le taxi... Les histoires ne sont pas forcément des gags à chute puisqu'ils trahissent une réalité de situation, mais le tout est clairement destiné à faire rire (ou à pleurer ?).

Dès le départ, on voit que Riad Sattouf possède un vrai sens de l'observation. Clairement, il ne doit pas avoir des écouteurs vissés en permanence à ses oreilles car il profite pleinement des conversations de ses contemporains. Vivre à Paris l'aide forcément beaucoup pour observer les comportements erratiques de la faune locale. En revanche, le titre est plutôt mal choisi, car le livre ne se limite pas forcément aux jeunes. Certes, ils sont très présents car bruyants et faciles à écouter, mais toutes les générations sont représentées.

J'ai un sentiment mitigé sur cet ouvrage. Le sujet en lui-même fait que l'ensemble est assez inégal. Certaines anecdotes sont très croustillantes, d'autres sont assez banales. Cependant, l'auteur fait montre d'une vraie capacité de mise en situation. De même, il retranscrit parfaitement les attitues des jeunes, leur façon de se parler et de se comporter. Et on sent qu'il choisit au mieux le point de vue pour raconter. Si bien qu'il faut avouer que le livre est addictif. Lorsque l'on est lancé, on a du mal à décrocher.

Le trait de Sattouf, simple et expressif, est parfaitement adapté au sujet. Le noir et blanc de l'ouvrage et le découpage au gaufrier rendent la lecture simple et efficace. C'est vraiment dans l'expression des personnages et des phylactères que l'auteur fait passer le rire.

" La vie secrète des jeunes " possède un charme particulier. Observant le même genre de comportements dans mon quotidien, je vois bien que Riad Sattouf n'a pas besoin d'inventer quoique ce soit et qu'il est avant tout un fin observateur de ses contemporains. Une belle découverte, qui donne envie de lire les tomes suivants.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Belzaran 2637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines