Magazine Culture

Merzhin

Publié le 26 mai 2015 par Lordsofrock @LORDS_OF_ROCK

Fort d'une carrière de presque 20 ans, cette parenthèse sauvage dans leur méga tournée sonne comme une retour aux sources avec une ambiance très intime. Tellement que le groupe a très peu de place pour se déplacer sur la scène, ce qui limite les jeux de scènes. L'avantage de la petite salle est de pouvoir entendre très nettement la bombarde qui est cachée par les autres instruments pendant les concerts en plein air. Cet instrument me donne des frissons.

DSC 0192 1024x678 Merzhin

Comme à leurs habitudes les morceaux choisis sont très festifs avec "Welcome Circus" et "Dans ma peau" tirés du dernier album DES HEURES A LA SECONDE. Et d'autres classiques qui ont fait leur notoriété comme "Betti" ou "Conscience" qui sont repris par le public, dont la plupart sont des fans insatiable avec des tee-shirts du groupe. Dans cette ambiance festive, des larsen se sont invités, gâchant un peu l'écoute et freînant l'interaction entre le groupe et son public. Dommage, surtout quand la partie suivante est plus douce, tout en restant toujours plus rock que sur l'album. On a pu entendre "Plus loin vers l'ouest", "Je suis l'homme", "L'éclaireur" et "Poussière".

DSC 0118 1 1024x678 Merzhin

Enfin, dernière partie très festive avec "Liberté" et le meilleur pour la fin avec "Les nains de jardin" et "Las vegas parano" ! Au moins, c'est un concert qui fini en beauté.

Ce concert était le premier de leur tournée sauvage. Malgré une petite salle non adaptée au groupe et des jeux de lumière de niveau faible (mais il ne faut trop en demander pour ce genre de salle), Merzhin nous prouve encore leur talent. Cette tournée sauvage est maintenant terminée et aura eu le succès mérité dans les autres salles de France. Le groupe joue encore dans toute la France : http://www.merzhin.net



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lordsofrock 14222 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog