Magazine Concerts & Festivals

VILLETTE SONIQUE 2015 du 21 au 27 mai - Parc de la Villette, Paris

Publié le 27 mai 2015 par Concerts-Review

VILLETTE SONIQUE 2015 du 21 au 27 mai - Parc de la Villette, Paris

VILLETTE SONIQUE

HeXagen Bxl résume...

FEEDBACKS: de retour d'un long week-end parigot à la V illette Sonique, où on a encore perdu quelques points de vie (mais bon après tout on ne les a jamais vraiment comptés hein!).

Plein de supers souvenirs que l'on ramène de là-bas, que ce soit le fait d'avoir revu plein de potos et des vieilles connaissances pas vues depuis un bail, l'immensité du magnifique parc de la Villette, la liberté de pouvoir y circuler comme tu veux et d'y faire entrer ce que tu souhaites, sans aucun contrôle nulle part (sauf dans les salles le soir quand même), des milliers (dizaines de milliers?) d'amateurs/trices de rock qui se côtoient le tout sans aucune prise de tête, ni galère, un temps juste idéal, ensoleillé mais pas trop chaud, et un line-up vraiment, vraiment tip top.

Les temps forts musicaux pour nous: 1/ la folie Thee Oh Sees dans la Grande Halle le premier soir, ou comment faire imploser une fosse en moins de deux morceaux et transformer une salle énorme en un véritable sauna (n'est-ce pas Clairon Patachon?)

2/ l'émotion de et procurée par les Belges de Wild Classical Music Ensemble, purs moments de grâce (et de fun) lors de leur passage sur la scène du Jardin des Îles ("je suis Rudy!")

3/ la messe noire idéale de Scorpion Violente en fin d'après-midi, qui nous ont fait partir loin, très loin,

4/ la folie King Khan And The Shrines, aka le mec le plus cool du monde, créateurs de bonnes vibes à 300 mètres à la ronde sans que jamais ça ne sonne cheap,

5/ l'intensité phénoménale du set ultra carré et noisy des Irlandais de Girl Band, peut-être notre découverte du festival, clairement promis à un avenir radieux,

6) les sets plus que convaincants des Frenchies de Centenaire, Heimat, guillaume MARIETTA et Cheveu, qui prouvent encore une fois l'actuelle très bonne santé du rock indé hexagonal.

Au rayon déceptions (très) légères, Ought, POW!, Warsawwasraw, Pierre et Bastien et T he Gories ne nous ont pas transcendé plus que cela, sans pour autant être mauvais hein.

Bon après on n'a pas pu faire/voir tout ce qu'on voulait, comme d'hab' en festoche, mais une chose est sûre, si l'affiche est de la même qualité l'an prochain, on reviendra avec GRAND PLAISIR!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 34037 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog