Magazine Concerts & Festivals

KEN MODE (Can) + CASTLES + LOTUS @ «La Taverne du Théâtre » à La Louvière- le 25 mai 2015

Publié le 25 mai 2015 par Concerts-Review

KEN MODE (Can) + CASTLES + LOTUS @ «La Taverne du Théâtre » à La Louvière- le 25 mai 2015

Organisation: CenteRocket La Taverne du Théâtre

Charles Eloy

La programmation du café-concert "La Taverne du Théâtre " à La Louvière, mettant à l'affiche des groupes/artistes internationaux et belges, n'a rien à envier à celle de la capitale.

Ce soir, les groupes LOTUS, CASTLES et KEN MODE (Canada)

Pas besoin d'une cloche de vache pour annoncer le début les concerts. Une étude réalisée en 2014 par la scientifique Julia Johns et son équipe pour l' Institut fédéral suisse de technologues à Zurich a trouvé que les cloches de vaches peuvent atteindre 113 décibels. Les vaches sont exposées au bruit en mâchant et certaines subissent une altération auditive. On n'est pas des bêtes, mais il est de mon devoir de vous transmettre l'information.

Dès les décibels joués par Lotus, le public enthousiaste ne traîne pas sur la terrasse pour profiter du temps clément, mais s'empresse de s'installer au-devant de la belle scène, à proximité du public.

LOTUS est un quatuor originaire de la région d'Anvers. Jelle (le chanteur-parolier), Jente (basse), Jasper (guitare électrique) et Bert (drums) nous plongent dans leur univers chaotique de hardcore et post-punk.

" L'appel du vide ": une voix rogue , parfois anxieuse accompagnée de riffs de guitare.

Je crois qu'une partie de l'audience a compris l'appel du bide au lieu de l'appel du vide. Quelques spectateurs boivent des bières, à un prix démocratique, contribuant à nourrir l'esprit.

" Story of a man of conflict ": Jelle, nous pond des textes en relation avec sa vie personnelle en usant des métaphores. Des paroles sincères qui viennent droit du cœur. Durant le concert, il est rarement sur la scène et il est en constamment en mouvement dans la salle. Je lui prédis un lointain avenir pour les chorégraphies plus hard et innovatrices pour the Voice.

" Brink " un morceau très court qui reflète leur musique sans prétention de recherche de virtuosité avec une énergie brute.

Le reste du répertoire est construit autour de riffs puissants par lesquels les musiciens désirent partager les émotions et évacuer les frustrations journalières d'une manière positive.

" Sycophant " Lotus termine avec une chanson avec un tempo médium. C'est l'un des rares morceaux durant lequel le guitariste s'engage dans des solos plus longs, car son jeu est essentiellement basé sur des riffs.

Le second groupe CASTLES est basé à Charleroi. Le power trio composé de Edward Godby (chant, guitare), Bertrand Bourguignon (batterie) et Jérôme Considérant (basse) nous régale de compositions élaborées collectivement teintées de post-punk, noise rock and math rock.

Edward a joué dans des groupes " metal " de Manchester (Beecher, The Frozing Fog) et fait de nombreuses tournées internationales et il s'est installé en Belgique en quête de soleil. Nous sommes en présence de musiciens chevronnés qui maîtrisent les rythmes saccadés, des structures complexes, des changements de tempo, tout en maintenant une énergie fraîche. Les riffs de guitare alternent avec des solos.

Nul n'est prophète dans son propre pays. Le groupe Castles est mieux connu à l'étranger qu'en Belgique, couvert d'éloges de la presse musicale britannique.

Le prochain concert se déroule en Angleterre.

Partie de setlist : Diamond heel, Dispute in A#, We are fascinated, Palm reader, you the organ grinder, Fiction or truth, The reverend, Pyramids, followed by 100 rats

La soirée se termine avec KEN MODE

Avec la victoire d'un groupe scandinave à l'EUROVISION 2015, je me suis posé quelques questions.

Le nom de leur groupe est-il inspiré de Ken et Barbie, les poupées de la chanson " Baby Girl ", du groupe danois Aqua qui a connu un succès planétaire (plus de 8 millions de disques vendus). Mes craintes sont vite dissipées. Ken Mode, l'acronyme de Kill Everyone Now est un groupe, fondé en 1999 à Winnipeg, Manitoba, Canada. Leur tasse de thé, c'est du noise rock, sludge metal et post-hardcore servi par les frères Jesse (guitare/chant) et Shane Matthewson (batterie) et un bassiste. Leur dernier album " Entrench " est produit par Matt Bayles (Pearl Jam, Mastodon, Soundgarden etc), sorti en 2013 chez Season Of Mist.

" Counter Culture Complex " courte intro de cordes, et nous passons à une vitesse supérieure avec des riffs rapides sur un texte invoquant les théories du psychologue Abraham Maslow, le père de l'approche humaniste. La voix du chanteur Jesse oscille entre le chant et une voix perçante.

" The terror pulse " : une atmosphère pleine d'angoisse déferle dans la salle de concerts et nous fait sortir de notre zone de confort, en affrontant des tonnes de décibels, qui à mon avis, en overdose, ne contribuent pas à l'intensité. Mettre des bouchons empêche d'écouter certaines nuances de compositions. Le bassiste se déchaîne sur le manche de son instrument.

Merci aux programmateurs Sandro et Manu de " La Taverne du Théâtre " pour cette fin de la Pentecôte, une fête qui dans la religion chrétienne célèbre la venue du Saint-Esprit.

Lotus, Castles et Ken Mode en apôtres hardcore, post-punk, stoner rock et similaires ont largement partagé l'esprit de l'évangile musical, toute contribution festive étant la bienvenue pour le plaisir et le salut de la nature humaine.

Partie de setlist : These tight years, Messenger of teeth, No I'm in control, Blessed, Counter culture Complex, The terror pulse


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35005 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte