Magazine Cuisine

Je n’arrive pas à manger, que faire ?

Par Thomasbing19 @Fourchetteetb
Santé Je n’arrive pas à manger, que faire ? A quelques semaines de l’été, les magazines pullulent d’articles ayant pour thématique la perte de poids. Cette tendance nous fait oublier que certaines personnes ne parviennent pas à manger. Comment expliquer le fait de ne pas se nourrir ? Est-ce une pathologie sérieuse ? Comment réapprendre à manger ? Voici quelques éléments de réponses.
 
Identifier l’origine du problème
Ne pas manger peut avoir pour origine un trouble alimentaire comme l’anorexie ou l’orthorexie. L’anorexie se traduit une peur inexpliquée de prendre du poids et donc une importante restriction alimentaire.  Elle touche principalement les adolescentes et les jeunes femmes. L’orthorexie quant à elle se traduit par une peur inexpliquée des aliments. Les personnes concernées ne se nourrissent que d’aliments sains, neutres et bruts. Les aliments dits « plaisirs » sont bannis.
En plus de mettre un nom sur l’éventuel mal qui empêche une personne de se nourrir, il faut essayer de trouver l’origine du mal. Est-ce un événement, une période de stress ou une dépression ? Parfois, le simple fait de regarder un album photos suffit à identifier le début de la pathologie et d’en définir la cause.
Il faut savoir que le fait de ne pas pouvoir manger peut avoir une toute autre origine. Une allergie alimentaire, une intolérance, une inflammation ou la présence d’une tumeur peut empêcher une personne de se nourrir.
 
Aider et se faire aider
Les personnes qui ne se nourrissent pas doivent se faire aider. Cette aide passe par un rendez-vous chez le médecin qui, après un examen clinique, pourra déterminer si l’origine du problème est organique ou psychologique. A la suite de ce rendez-vous, un traitement sera prescrit. Il peut être médicamenteux, chirurgical ou inclure un suivi psychologique. A chaque étape, les patients doivent être accompagnés par les professionnels de la santé mais aussi par leur entourage.
 
Réapprendre à manger
Réapprendre à se nourrir n’est pas chose simple. Il faut commencer pas des aliments avec lesquels les personnes concernées ont le mois  de difficulté. Puis, il faut ajouter des éléments chaque semaine. Par exemple, si les légumes sont faciles à consommer, il faut les cuisiner dans toutes leurs formes. On peut ajouter de la crème dans les soupes, du beurre dans les purées et de la vinaigrette sur les crudités. La semaine suivante, la volaille et le poisson peuvent être réintroduits, puis les féculents, etc.
Cette étape est propre à chacun. Il faut aller à son rythme et ne jamais revenir en arrière. Un nutritionniste ou un diététicien pourra venir en aide aux patients afin de définir les aliments et les quantités à consommer.  
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thomasbing19 409752 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog