Magazine Culture

Référendum de 2005 : dix ans déjà !

Par Sergeuleski

Dans les années 50, Theodor W. Adorno évoquera le danger du retour d'un fascisme non pas tourné contre la démocratie mais un fascisme installé dans la démocratie sous un régime qui n'aurait alors de démocratique que le nom.

***

Référendum de 2005 : dix ans déjà !

Le " référendum volé " relatif au projet de traité constitutionnel européen a dix ans. Ce jour-là, le 29 mai 2005, le " non " recueillera la majorité des voix avec 54,68 % des suffrages exprimés.

En choisissant d'ignorer ce refus avec le vote par le parlement français en décembre 2007 d'un traité de substitution appelé "traité de Lisbonne" ( 1) sous la présidence et l'initiative de Sarkozy, a révélé au grand jour la nature du projet européen ainsi que celle de notre système représentatif ; un projet et un système d'essence anti-démocratique, voire... totalitaire, assurément.

Ne l'oublions jamais !

1 - Le traité de Lisbonne préparé au second semestre 2007 par une conférence intergouvernementale (CIG) pour pallier la non-ratification du traité constitutionnel européen en mai 2005 par référendum, conserve les traités existants tout en les modifiant en profondeur :

  • le traité instituant la Communauté européenne (Rome, 1957) qui est rebaptisé " traité sur le fonctionnement de l'Union européenne "
  • le traité sur l'Union européenne (Maastricht, 1992)

Le traité de Lisbonne entrera en vigueur le 1 er décembre 2009.

Pour prolonger, cliquez : Penser la démocratie aujourd'hui avec Etienne Chouard

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sergeuleski 6225 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines