Magazine Culture

Degas, un peintre impressionniste ?, exposition au musée des impressionnismes de Giverny

Par Mpbernet

P1160858

P1160811

Edgar Degas (1834-1917), figure emblématique du groupe des impressionnistes, l’était-il  vraiment ?

Chaque visiteur répondra en son for intérieur à cette question - finalement pas si cruciale - après avoir passé et repassé devant les 80 œuvres (peintures, pastels, sculptures, monotypes, dessins) dont certaines peu souvent exposées, de cet artiste qui ne fut pas maudit.

classe de danse

femme vue de dos ouMary Cassatt

la danseuse de 14 ans

maisons au bord de la mer

Un bureau de coton à la Nouvelle Orléans

Né dans une famille de banquiers, il ne rencontre pas d’obstacle à une formation classique qui met en valeur son aptitude au dessin. On admire dès le début de l'exposition le portrait finement ciselé, à la manière des maîtres de la Renaissance, de sa jeune sœur, les cadrages parfois décalés des portraits de ses amis : les familles Rouart, Manet, Berthe Morizot et sa sœur. En revanche, il se brouillera avec les Halevy à l’occasion de l’affaire Dreyfus. Degas est nationaliste, s’engage dans la Garde nationale pendant la guerre de 70, exprime son mauvais caractère … restera célibataire.

Il travaille aussi les paysages, dans une vision quasi abstraite, mystérieuse, de la mer … Mais son talent nous prend aux tripes avec sa vision du corps en mouvement : les danseuses – les nus – mais aussi les prostituées à la terrasse d’un café, l’envers du décor avec ces messieurs en frac qui rôdent dans les coulisses, mains dans les poches, les lumières crues de la rampe, le vert criard et tellement vrai …

Pour répondre à la question première, beaucoup de caractéristiques de l’art de Degas le rapprochent des Impressionnistes : rapidité d’exécution, liberté de la touche, modernité des sujets, brillance des couleurs, cadrages japonisants. Mais il va au-delà et lance une passerelle, surtout après 1892, avec les peintres de l’ère moderne. Il interprète plus librement les tonalités, adopte des formats inhabituellement grands, ses visages s’écrasent, deviennent parfois simiesques …

Un peu à l’image de cette statue de danseuse de 14 ans, qui fit scandale lors de sa première exposition. Pour trouver le mouvement « juste », la petite modèle a en effet dû poser nue … ensuite, la statue fut parée de vêtements réels, en soie, en tulle ... Avec son visage pointé vers le haut, elle semble défier le spectateur …

autoportrait

P1160808

P1160809

l'étoile

P1160810

Une très importante rétrospective qui justifie pleinement le voyage jusqu’au village de Giverny … où l’on ne manquera pas non plus la maison et le jardin merveilleux de Claude Monet.

Degas, un peintre impressionniste ?, exposition au musée des impressionnismes de Giverny jusqu’au 19 juillet. 99 rue Claude Monet, 27620 GIVERNY, ouvert tous les jours de 10h à 18 h.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog