Magazine Cinéma

Deux jolis albums jeunesse à l'Elan Vert

Par Filou49 @blog_bazart
30 mai 2015

Pour ma traditionnelle chronique jeunesse de ce samedi midi, arretons nous sur deux très joli album, tous deux parus à la peu connue mais toujours excellente maison d'édition les  Elan vert .

Deux albums qui ont pour thème respectivement l'acceptation de soi et de ses différences, et l'amour inconsidérée d'une maman pour son rejeton,  deux thèmatiques essentielles dans l'éducation de nous petits.

1.Le loup à la bonne odeur de chocolat : le Loulou qui sentait pas comme il faut et qui l'assume!!

loup chocolat

Dans le loup à la bonne odeur de chocolat, édité aux éditions de l'élan vert et sorti en mars dernier, on y suit  un petit loup Loulou ( rien à voir avec  le héros celui de Solotareff),  qui veut à tout prix arrêter de sentir le chocolat pour que les autres cessent de se moquer de lui.

Loulou est un loup qui sent le chocolat. Suite aux moqueries de ses amis face à sa différence, il décide de camoufler son odeur en se jetant dans les égouts, dans la mare aux cochons et dans une flaque de cambouis. Il finit par sentir très mauvais et se retrouve plus seul que jamais.

Il va donc tout faire, tout essayer pour avoir une autre odeur. Le résultat? Ce sera pire qu'avant!

Bref, on aura compris le message général de l'oeuvre :  ce n'est pas essayant de devenir quelqu'un d'autre  qu'on sera mieux accepté par le regard d'autrui et que s'assumer tel qu'on est, c'est le plus important! 

L'affirmation de soi, voilà vraiment l'essentiel et la morale à retenir de ce joli album aux illustrations sympathiques, tout en rondeur et particulièrement enjouées; et avec, cerise sur le gateau,  une bonne dose d'humour dans les dialogues ( Regardez, un loup de Pâques ! - Ben dis donc, il n'a pas l'air emballé.).

 À partir de 5 ans
Prix public 12,70 €
Format 230 x 29

 2. Tout ce qu'une maman ne dira jamais : Ironie et douceur au programme

maman

Un joli ouvrage, mi tendre mi ironique  écrit par un certain Noé Carlain (  le pseudonyme adopté par deux auteurs de talent : Carl Norac et Alain Grousset).

qui englobe  toutes ces petites phrases qu’une maman ne dira jamais à ses enfants mais qu’ils rêveraient pourtant d’entendre… : « Mets la musique à fond, pépé adore »
« Tes mains sont bien sales, je suis fière de toi » Quand ton nez coule, ne salis pas ton beau mouchoir: utilise ta manche!

tout maman

Bref rien de plus rigolo pour un enfant de voir que dans un livre le monde et les bases sur lequel on se trouvait s'inversent, et que les règles d'éducation et d'autorité sont ici complètement transgressées... Le monde à l'envers quoi et une sorte d' exutoire qui permet de rêver au moins... 5 minutes avant de comprendre que finalement les règles et les normes, ca a aussi du bon et qu'un maman, elle peut bien donner des ordres et des règles, mais elle ne se lassera jamais de bisous. En effet, ce beau livre se termine par ce qu'une maman ne dira jamais, au grand jamais : « Arrête de me faire des bisous ! ».

Et à noter que dans la même collection vient de sortir " ce qu'un papa dira toujours", toujours aussi drôle et bien vu, et on essaie de vous en reparler très vite!!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines