Magazine Culture

Essai de gastronomie vendéenne

Publié le 30 mai 2015 par Montagnessavoie
Comment aller aux Sables d'Olonne et ne pas s'arrêter à la confiserie La Niniche, sur le remblai, pour acheter des sardinettes ? Impossible ! Seulement voilà, les sardinettes, ça se mérite. Quand il fait trop humide, la pâte colle, pas moyen d'en faire. Et puis, la sucrerie préférée des petits et des plus grands ne se fait pas à la demande. Plus de parfum coca cola ? Il faudra attendre. Car lorsque le confiseur décide d'en fabriquer, c'est une journée entière de travail à plusieurs personnes. Autant dire, le branle bas de combat dans l'atelier. Sans oublier les finitions, parce que la sardinette doit être parfaitement découpée, évidemment. Alors, le bonheur tout en sucre, ça demande d'être patient ! Essai de gastronomie vendéenne
Essai de gastronomie vendéenne Ensuite, il ne faut pas manquer de faire comme nous et de repartir de Vendée le coffre rempli de bonnes choses : des pains "boulots" énormes et qui se conservent pendant plusieurs jours, de la brioche toute chaude qu'il est inévitable de goûter lorsqu'elle sort du four et, bien sûr, le préfou, ce pain garni de beurre aillé que l'on découpe en tranches et que l'on fait dorer au four. En ce qui concerne ce dernier délice, je vous garantis une merveilleuse odeur d'ail qui se diffusera dans la voiture tout au long de la route du retour... Essai de gastronomie vendéenne

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Montagnessavoie 1226 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte