Magazine Culture

The Delgados - Hate (2002)

Publié le 03 juin 2008 par Oreilles

Puisqu'on en est à débattre de l'influence ou non d'un producteur comme Dave Friedman sur un enregistrement studio, Hate, l'album du tournant pour les Delgados, peut servir de tube à essai pour l'expérience. Là où les détracteurs en sont encore à juger la transformation prétentieuse voire démesurée opérée par le sublimateur de talent, les convaincus qu'un bon son peut être flamboyant et épique apprécieront le travail remarquable fait sur les arrangements et les progressions. 4ème disque et tout de suite après The great eastern, Hate est malgré lui un incroyable disque mort né, à peine sorti, à peine oublié, ou presque. Le groupe écossais, toujours constitué d' Emma Pollock et d' Alun Woodward plus deux acolytes se retrouve pour les bienfaits de la cause aidé par une chorale de trois sopranos, un baryton et un ténor. Un résultat plus noble et mélodique que d'habitude.
La formule de base reste inchangée : un mariage de gros sons de guitares électriques avec des instruments plus classiques. Du coup s'imposent directement plusieurs tubes de ballade pop acoustique, comme Coming in from the cold ou All you need is hate (tout est dans le titre, et dans le style, complètement Lipsien). Le contraste est souvent saisissant entre les modestes voix et le déluge de cordes, comme les voix mêlées du Child killers ou le All rise fantastique. La basse ultra lourde du morceau d'ouverture plombe ce disque d'enluminures baroques autant que l'intro de Woke from dreaming ne se prend pas au sérieux en démarrant sur fond de piano kitch. Et que l'on apprécie ou pas la présence du monopoliste Dave aux commandes, on ne peut que constater à quel point le produit fini est superbe. D'une beauté et d'une délicatesse qui donnent des envies d'absolu.
En bref : Une fois encore, Dave Friedman permet à un groupe presque lambda de se sublimer et de sortir son plus beau disque à ce jour. _
_
_
Les clips de All you need is hate et Coming in from the cold :


A lire aussi : The Flaming Lips - Yoshimi battle the pink robots (2002)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Oreilles 3013 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines