Magazine Culture

Fiançailles, de Chloe Hooper

Publié le 01 juin 2015 par Clarabel

Fiançailles, de Chloe Hooper

Partagée entre le désœuvrement et le désespoir, Liese accepte l'invitation d'Alexander à le rejoindre dans sa ferme au fin fond du bush. Depuis quelques mois, elle entretient avec lui une relation inattendue, en vendant son corps contre de l'argent, afin d'éponger ses dettes. Tout a commencé comme un jeu, se dit-elle, sauf qu'elle y perd pied et voudrait tout effacer, mais elle accepte un dernier weekend avec lui, avant son prochain départ.

Ce qui l'attend alors, chez cet inconnu guindé, est tout aussi déconcertant, troublant, captivant. La maison d'Alexander, isolée et silencieuse, impose son histoire familiale et sa décoration désuète, Liese est intimidée, voire effrayée par ce décorum gothique et inquiétant. Si l'on s'attendait à une ambiance sulfureuse, le lecteur a fait fausse route ! Liese est étourdie par la situation, entraînée par les révélations faites par son amant, qu'elle tente d'échapper, tout en continuant à donner le change. Un paradoxe qui conforte, là aussi, la sensation de malaise.

Ce livre est hyper déroutant, confondant, malicieux, retors, étrange... mais envoûtant ! Oui, oui. Le roman, construit comme un thriller, est d'une tension psychologique redoutable et pernicieuse. Faux-semblants, séduction, désir et jeux de rôles constituent les piliers de cette intrigue absolument insaisissable. On y perd tous ses repères et la narratrice elle-même est complètement à côté de la plaque ! J'ai beaucoup aimé les sensations de cette lecture, entre le vertige, l'ivresse et la frustration. Cela change, et c'est bien.

10/18 ♦  avril 2015 ♦ traduit par Florence Cabaret (The Engagement) pour Christian Bourgois éditeur


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clarabel 3993 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines