Magazine Culture

eCinéma : Adaline, la critique (The age of Adaline)

Publié le 01 juin 2015 par Framboise32

ADALINE

Film américain de Lee Toland Krieger avec Blake Lively, Michiel Huisman, Harrison Ford, Amanda Crew, Richard Harmon, Ellen Burstyn, Anjali Jay, Kathy Baker, Anthony Ingruber, Lynda Boyd, Toby Levins, Jane Craven, Chris William Martin,  Peter J. Gray,

Synopsis : Après un accident qui aurait dû lui être fatal, la belle Adaline cesse de vieillir. Aujourd’hui, bien qu’ayant vécu près de huit décennies, elle est toujours âgée de 29 ans. Après avoir mené une existence solitaire afin de ne jamais révéler son secret, une rencontre fortuite avec le philanthrope et charismatique Ellis Jones, va raviver sa passion de la vie et de l’amour.

Aux Etats-Unis, Adaline a été bien reçu. Le film a engrangé presque 40 millions de recettes en quelques semaines. En France, le film ne sort pas au cinéma puisqu’il fait partie du catalogue eCinema de TF1 Video. Adaline marque le retour de l’actrice Blake Lively sur grand écran. On ne l’avait plus vue au cinéma depuis Savages d’Oliver Stone en 2012. Le tournage a eu lieu à Vancouver, au Canada, en 2014. Le film sort en e.cinéma le 22 mai 2015. Le film est distribué par TF1 Video. La bande annonce est ici

Adaline, suite à un accident, devient immortelle, le temps s’arrête pour elle à 28 ans. Pour échapper à tous problèmes, la jeune femme change de vie et d’identité tous les 10 ans.  Adaline ne peut rien construire et se cache pour éviter toutes questions. Le plus difficile est de voir sa fille vieillir alors que pour elle le temps s’est arrété. Le jour ou elle tombe amoureuse de Ellis, Adaline remet en question ses décisions. Adaline est un film très « girly ». Une belle héroïne, une histoire d’amour passionnelle… L’ensemble manque un peu de profondeur et l’histoire d’amour avec le bel Ellis est peu crédible. L’actrice Blake Lively est magnifique. Elle interprète cette femme fragile et forte à la fois. Le bel amoureux est interprété par Michiel Huisman. Le beau-père par Harrison Ford .

Le plus beau et le plus intéressant de ce film est l’histoire entre la mère et la fille. L’histoire de cette immortalité est tirée par les cheveux mais le plus important n’est pas vraiment la. L’idée de cette vie qui ne s’arrête pas là est plutôt bonne. Tout ceci est bienveillant et se laisse regarder avec plaisir. Les images sont magnifiques. La superbe photographie est de David Lanzenberg.

Adaline est fait de bons sentiments, trop surement. Mais l’ensemble est sympathique et l’héroïne est splendide.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 28139 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine