Magazine Culture

L’autoédition comme tremplin vers l’édition traditionnelle, ça marche !

Par Librinova

L’autoédition comme tremplin vers l’édition traditionnelle, ça marche !Elle a déjà vendu plus d'un million de livres numériques et 200 000 exemplaires papier... Elle ne s'appelle pourtant ni Amélie Nothomb, ni Anna Gavalda, ni Fred Vargas : Meredith Wild était inconnue il y a quelques mois.

Ce succès phénoménal, Meredith l'a connu en publiant directement sur internet sa série Hacker, qui compte aujourd'hui 4 tomes : Hardwired, Hardpressed, Hardline, et Hard Limit.

Les grandes maisons d'édition anglo-saxonnes se sont battues ces derniers mois pour acheter à prix d'or les droits mondiaux de la série, et c'est Grand Central Publishing, filiale américaine d' Hachette, qui a remporté la mise en avril dernier. Une mise non négligeable de ... 7 millions de dollars !

Jamie Raab, président et éditeur de Grand Central Publishing, assure qu'il est " heureux comme pas possible d'avoir dépensé autant d'argent au lendemain du week-end de Pâques "*.

Quoi de mieux en effet pour un éditeur que de publier un titre ayant déjà fait ses preuves sur internet et conquis plus d'un million de lecteurs ?

A noter que les droits français de la série avaient, quant à eux, déjà été achetés par Michel Lafon, éditeur à l'affut des succès de l'autoédition et connu pour avoir publié en 2013 le succès français de l'autoédition Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-Lugand.

Cette belle histoire prouve une fois de plus que la meilleure solution pour être publié n'est plus d'envoyer son manuscrit à moult maisons d'édition, mais bien de tenter sa chance directement en publiant son livre en numérique.

Curieux de découvrir Hacker, la série qui vaut 7 millions de dollars ? En voici le résumé :

Au cours d'une présentation de son projet professionnel, Erica Hathaway, jeune diplômée de Harvard, tombe sous le contrôle d'un milliardaire, Blake Landon. Légèrement arrogant, l'homme fait le nécessaire pour que la présentation d'Erica déraille, ce qui la prend complétement au dépourvu. Mais Blake ne reste pas longtemps insensible aux charmes de la jeune entrepreneuse et il décide de la conquérir. Ce faisant, il découvre le passé qu' Erica avait volontairement dissimulé et menace de dévoiler tous ses lourds secrets.

Cette trame ne manquera pas de rappeler quelque chose aux amoureux de la trilogie Fifty Shades of Grey, une autre série au succès planétaire, qui avait elle-aussi commencé son aventure en étant autoéditée sur internet...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Librinova 2977 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines