Magazine Culture

Les Fourberies de Scapin // Christian Esnay > Cie Les Geotrupes

Publié le 02 juin 2015 par Sa

Les Fourberies de Scapin // Christian Esnay > Cie Les Geotrupes

Les Fourberies de Scapin

de Molière

Mise en scène Christian Esnay / Cie Les Geotrupes

du 4 au 26 juillet 2015 au Pandora

dans le cadre du festival OFF d’Avignon

LES FOURBERIES DE SCAPIN, c’est une vieille histoire qui ne vieillit jamais.
Comme une échappée belle, la pièce de Molière ramène le théâtre à sa plus simple expression, le langage et les mots suffisent à mettre le monde en critique.
Jeunesse contre barbons, gaieté contre mélancolie, amour contre calcul et par dessus tout ça, conduisant la mascarade, Scapin, malicieux valet, va déployer toute son ingéniosité pour tirer d’affaire les jeunes gens…Car Scapin, c’est l’ami incarné du peuple.
Autre temps, autres mœurs mais continuité philosophique. Avec Les Fourberies de Scapin, la Compagnie Les Géotrupes menée par Christian Esnay concrétise la volonté de Molière de porter le théâtre comme un «art démocratique». C’est aussi, après une Tétralogie d’Euripide remarquée au Théâtre de Châtillon en 2012, l’affirmation sans cesse réinventée de fabriquer un théâtre populaire et exigeant.

Un théâtre populaire et fe

scapin.00001 Cie Les Geotrupes" /> Cie Les Geotrupes" />stif

Manuel Piolat Soleymat – La Terrasse – 12 décembre 2013

…Quoi en plus, avec les Géotrupes ? Ce quelque chose de doux, comme du velours théâtre, qui enrobe comédiens et décors. Cette troupe qui nous accueille, comme absente, et qui nous trouble. Cette Hyacinte qui danse avec son Octave, comme un soir de 14 juillet sous les lampions. Cette sacrée Zerbinette qui chante son désespoir amoureux comme dans un cabaret de Berlin. Une couleur.
Pierre-Louis Basse – L’Humanité – 19 décembre 2013


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sa 249 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine