Magazine Culture

Château de La Roche-Guyon

Par Mpbernet

Roche-Guyon

C’est en regardant la carte Michelin que j’ai constaté combien le château de La Roche Guyon était proche de Giverny … en fait, juste de l’autre côté de la Seine, une localisation stratégique à la frontière de la Normandie. Et pour moi, une seule référence : Edgar P. Jacobs et « Le Piège diabolique », cette BD culte parue en 1960 qui se focalise sur ce site extraordinaire, dominant la Seine.

P1160861

P1160863

P1160870

Il faut imaginer le château médiéval juché sur son promontoire de craie, avec un donjon énorme ratiboisé de ses 38 m à l’origine à 16 mètres aujourd’hui – avec ses mystérieuses galeries creusées dans la roche. Le logis des seigneurs était situé au pied de la falaise. Ce qui frappe, c’est surtout la majesté des transformations réalisées au XVIIIème siècle, confrontant plusieurs styles d’architecture. Les superbes écuries devant le verger expérimental des hommes des Lumières, la grille d’entrée somptueuse, la cour des communs avec son entrée baroque monumentale, le grand escalier, la jolie terrasse à laquelle on accède par la herse moyenâgeuse dotée d’un fameux « assommoir » … et puis l’enfilade des salons avec leurs belles boiseries rococo.

P1160866

P1160873

P1160885

P1160879

On trouve bien dommage que la dernière des propriétaires ait dispersé aux enchères en 1987 le mobilier et l’ensemble des ouvrages de la belle bibliothèque … Pour évoquer le raffinement de ces temps du haut goût français, une exposition présente actuellement quelques jolis objets – porcelaines, fauteuils, armes finement ciselées- le cabinet de curiosités étonne (c’est sa vocation !), une petite pièce a conservé son papier peint à décor chinois. Coincées entre l’orgueilleuse bâtisse et la falaise,  la cour aux chiens, puis la cour aux cerfs.

Et on « boucle » avec l’histoire du XXème siècle en imaginant le feld-maréchal Erwin Rommel, qui avait élu domicile dans ce palais en février 1944 pour superviser la défense contre le prochain débarquement des Alliés. Des casemates furent alors creusées dans la falaise, munies d’énormes pare-explosions de béton armé et de lourdes portes blindées : inexpugnables. Plus d’un millier de soldats logent au village.

Cependant, la bove de la Damoiselle dans laquelle le savant fou cher à Philip Mortimer avait installé son laboratoire n’est pas visitable !

Je l’ai bien entendu imaginée dans le creux d’une des maisons qui bordent la chapelle …ou ailleurs car toute cette rive escarpée est creusée de telles cavernes où l’on pouvait stocker les provisions, se réfugier en cas de conflit et y abriter du bétail.

A un peu plus de 60 kilomètres de Paris, La Roche Guyon est vraiment digne du voyage !

P1160867

P1160884

P1160875

P1160876

P1160865


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte