Magazine Emarketing

Trucs et Astuces eMailing – Cas pratique avec Aweber partie 5

Publié le 02 juin 2015 par Frederic Canevet @conseilsmkg
Trucs et Astuces eMailing – Cas pratique avec Aweber partie 5

Après les parties 1,2,3 et 4, voici la partie 5 de notre dossier sur les trucs et astuces sur les eMailing.

Surveillez votre délivrabilité

La délivrabilité c’est tout simplement le fait de savoir combien d’emails arrivent dans la boite de réception de vos destinataires (par rapport à ceux qui vont directement dans la boite SPAM / Indésirables).

Il est relativement simple de savoir si tout d’un coup on est considéré comme un spammeur ou pas.

Il suffit de regarder s’il y a une grosse baisse subite dans votre taux d’ouverture habituel.

Souvent, les outils comme MailChimp ou Aweber ont une analyse des spams, donc vous pouvez regarder si votre e-mail à une probabilité importante d’être considéré comme un spam.

Chez Aweber, il suffit de créer un message, et dans la liste des messages créés vous avez une analyse globale :

spam score

Vous pouvez avoir une analyse détaillée des raisons de SPAM en cliquant sur le SPAM Score :

spam score emailing

Par exemple dans l’emailing ci dessus, le score de 1.6 est correct, mais il y a des caractères spéciaux dans le titre, ce qui est parfois considéré comme un “spam” potentiel.

Il s’agit généralement des points d’exclamation ou de les lettres majuscules en excès, de l’utilisation de mots clés problématiques comme « gratuit », ou du fait de copier-coller son texte depuis Word…

A noyrt ! Si vous envoyez un e-mail à plusieurs personnes d’une société (ex: un vingtaine…), les firewalls de l’entreprise peuvent le considérer comme un spam.

De même pour éviter d’être considéré comme un SPAMMER, il faut avoir une hygiène de liste : supprimez les abonnés, les mail errors, etc.

Certains managers d’e-mailing ne suppriment pas et on se retrouve avec des listes anciennes et des personnes qui ont disparu. Or cela joue sur votre délivrabilité et vous êtes considéré comme un spammeur.

Essayez d’éviter les e-mails tout en images, c’est mauvais en délivrabilité… mais aussi pour la lecture !

Car un email qui est tout image passe bien tant qu’on accepte les images ou que l’expéditeur est certifié :

emailing-promotionnel

Sinon cela donne :

emailing-promo-rate

Pour éviter le SPAM, faites parfois des e-mails tout en texte qui sont moins considérés comme des spams, car vous ne pouvez pas cacher des liens de spams dans un email 100% texte.

Évitez de travailler des adresses e-mails bizarres avec des chiffres au début ou à la fin comme info12@nomdedomaine ou 123info@nomdedomaine… Cela fait emails “spam”.

Évitez absolument d’utiliser des e-mails de type yahoo ou hotmail, ayez votre propre nom de domaine (cf 1and1.fr pour acheter un nom de domaine à quelques euros).

Évitez également de mettre du JavaScript ou des feuilles de style hébergées à l’intérieur. Il vaut mieux les héberger à l’extérieur.

Évitez de mettre trop de tableaux cachés dans des tableaux, de mettre du texte de la même couleur que le fond, préférez des noms d’image simples, ayez un pourcentage entre texte et images cohérent, du 50-50 par exemple.

Il faut également faire attention aux sujets : évitez les mots clés comme « gratuit », « régime »… qui sont considérés comme spams.

Bien évidemment évitez d’acheter des listes, d’ajouter des emails de personnes qui ne vous ont pas donné l’autorisation de vous envoyer un email….

Essayez de réduire la taille et le nombre des fichiers HTML que vous envoyez (ex: n’envoyez pas un email qui fait 200 Ko avec par exemple de grosses pièces jointes !). De même compressez les images de manière correcte car plus elles sont lourdes, plus elles sont longues à charger.

Hébergez-les si nécessaire sur votre site ou sur celui de votre expéditeur. MailChimp et Aweber permettent de le faire en 1 clic.
Évitez également les points avec des expressions comme « I.N.C.R.O.Y.A.B.L.E ».

Il y a aussi des astuces comme mettre un « RE : » ou un « TR : » pour augmenter le taux d’ouverture car la personne croit qu’il s’agit d’une réponse, mais le problème est que ça peut être considéré comme un spam.

A noter : faites attention à ne pas trop en promettre avec votre sujet d’email, et ensuite de décevoir la personne par le contenu ou par le texte… sinon vous risquez un désabonnement, ou pire d’être mis en spam. Donc n’envoyez que de bons emails vraiment nécessaires.

Mettez toujours bien en clair et visible un lien de désabonnement en bas de l’email ou « envoyez un e-mail en cliquant sur désabonner ». C’est super important, sinon les lecteurs vont cliquer sur “Courrier indésirable” dans leur logiciel de messagerie.

courrier indesirable
Pour éviter de tomber dans les SPAM, n’oubliez pas de demander aux gens de vous ajouter en tant qu’expéditeur fiable.

Vous pouvez l’afficher dans la page de remerciement suite à l’inscription à la newsletter :

remerciement

On le néglige assez souvent mais c’est très efficace et ça permet d’être dans le carnet d’adresse et d’avoir un meilleur taux de délivrabilité.

L’intérêt de mettre un auto-répondeurs en place !

Auto-Responder-Types

Il s’agit de la programmation de messages dans un ordre défini suite à l’inscription à une newsletter,  au téléchargement d’un livre blanc…

Ainsi après avoir souscrit à la newsletter, la personne recevra régulièrement des messages, ce qui vous évitera de devoir envoyer manuellement une newsletter ou de la créer chaque mois.

Avec l’auto-répondeur vos programmez votre cycle des ventes, ce qui vous permet de l’optimiser facilement.

Par exemple vous allez lancer un produit, vous programmerez alors des emails de promo.

1-auto-responder-series

La segmentation des listes

6a00d83451efd369e20168e7848109970c-320wi

Pour réussir ses messages d’auto-répondeur, il faut commencer par créer une liste, qui sera un segment de prospects.

Vous pouvez avoir une liste par site internet, ou avoir plusieurs listes sur un site, par exemple une liste pour ceux qui aiment les voyages, ceux qui ont commandés, les non ouvreurs depuis X jours…

Attention : Il est important d’avoir un nom correct et significatif pour votre liste pour mieux vous y retrouver.

Cela vous permettra aussi de gérer l’e-mail de réception pour que la personne qui s’inscrit à votre newsletter reçoive le message de confirmation.

liste name aweber

Il y a ensuite le premier message de la séquence de répondeur, que la personne recevra au départ, en plus de l’e-mail de confirmation.

message confirmation aweber

Ce premier message est le premier de la séquence, vous avez 3 choix :

– soit mettre juste un lien de confirmation afin que la personne reçoive son bonus dans un second email  (ce qui permet d’inciter à l’inscription)

– soit mettre en plus le lien de téléchargement du bonus dans l’email de confirmation (attention il ne faut avoir qu’un seul lien à cliquer, sinon votre lecteur sera perdu et il risque de ne cliquer que sur le lien du bonus…).

– soit mettre dans la page de remerciement le bonus, et dans l’email de confirmation le bonus (qui va réduire votre taux de confirmation… à ne pas faire sauf si votre bonus est de très bonne qualité).

Une fois que vous avez fait cela, vous pouvez commencer la rédaction des premiers emails de votre auto-répondeur… avec le premier message qui sera un message de bienvenue avec le premier contenu.

Ensuite vous n’avez plus qu’à créer les e-mails suivants. C’est toute la séquence que vous aurez planifiée à l’avance, et que vous pourrez enrichir au fil de l’eau !

A vous de jouer !

Essayez gratuitement Aweber pendant 30 jours via CE LIEN !


essai gratuit Aweber

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frederic Canevet 36319 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog