Magazine Internet

Réseau social : un mort, Ringo. On peut continuer à buller

Publié le 03 juin 2008 par Lilzeon

Le service Ringo va fermer ses portes le 30 juin prochain. Fondé en 2003 par Michael & Xochi Birch, la plateforme avait connu une certaine notoriété, notamment via un service indiquant quel utilisateur allait venir dans la ville d’un autre utilisateur prochainement.

Réseau social mort, Ringo. peut continuer buller

Les 2 entrepreneurs ont en 2005 fondé Bebo…Racheté par AOL il y a quelques semaines quand même 850 millions de dollars.

Insights trouvés sur RedOrbit :

How did they make their millions? Californian Xochi and British- born Michael met as computer programmers at an insurance firm, becoming self-employed to focus on the internet. Babysittingcircle and Lemonlink both tanked. They launched Ringo, their first social network, in 2003, and refined the idea two years later with Bebo. It now claims 40 million users a month wordwide, and is a close third after Facebook and MySpace in the global social networking stakes.

Une histoire donc de 2 jeunes gens qui avaient besoin de cash pour faire un réseau encore plus gros. Aucune bulle a priori.

Rien de grave, comme l’annonce Charlene Li, “That’s the epitome of social networks being like air, when it’s integrated into everything that you do.” Et d’annoncer à terme l’âge de l’ubiquité des utilisateurs sur l’ensemble des réseaux sociaux. On est de moins en moins dépendant d’une seule plateforme, puisque les contenus sont interchangeables, s’influencent les uns les autres, interagissent etc. Malin celui qui réussira à imposer un “standard” de l’identité numérique. Imaginera-t-on plusieurs univers, plusieurs types d’identité ? Aura-t-on alors un régime suisse, anglosaxon, chinois de l’identité numérique ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lilzeon 1483 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines