Magazine Cinéma

Critique: La loi du marché

Par Robin210998
Critique: La loi du marché

Titre: La loi du marché

Réalisateur: Stéphane Brizé
Acteur: Vincent Lindon
Genre: Drame
Nationalité: Français
Durée: 1H33min
Sortie: 19 mai 2015

La loi du marché est le nouveau film de Stéphane Brizé qui pour l'occasion retrouve Vincent Lindon, seul acteur dans ce long métrage à l'allure de documentaire nommé en sélection officielle au dernier Festival de Cannes. La loi du marché raconte le quotidien difficile de Thierry, un homme devenu chômeur et qui doit faire face à d'importantes difficultés financières alors qu'il peine à trouver un nouveau travail.

Le scénario n'a rien d'exceptionnel puisqu'il se résume à suivre la vie de cet homme qui doit faire face à la précarité lui qui a un fils handicapé. Le film alterne des séquences avec plus ou moins de gravité ou d'humour. On retiendra plus en mémoire la dernière partie qui s'attache à rendre compte des conditions de travail de son nouvel emploi à savoir agent de sécurité dans un supermarché. On y découvre alors une terrible réalité montrant toute la peine dont sont victimes et le personnel et les clients. Tandis que les derniers tentent par tous les moyens de voler faute d'argent pour pouvoir manger à commencer par les personnes agées dont la retraite n'est pas suffisante pour survivre, le personnel est aussi prêt à tout en signe de désespoir alors que la direction cherche à supprimer des salariés. 

Critique: La loi du marché


La loi du marché est un portrait dont la force et la véracité surprennent . D'une France en proie à de grandes difficultés se sentant aussi oubliée par le reste de la population. Beaucoup de français se reconnaitront à coup sûr dans le personnage de Thierry qui reste assez sobre et calme face à tout ce désespoir tant dans sa vie privée qu'à son travail où des scènes à peine croyable ont lieu sous ses yeux. La loi du marché doit faire réagir les hauts responsables face à la gravité de la situation de ces gens-là, luttant chaque jour pour subvenir à leurs besoins à l'image de ce Thierry que porte Vincent Lindon à bout de bras, lui qui semble habité par ce rôle qu'il campe avec beaucoup de justesse et de sincérité. Son prix d'interprétation à Cannes est mérité. 

En bref: un bon film social qui parvient à faire réagir en dressant un portrait juste de la pauvreté  française actuelle.

Mes notes: 

Scénario: 2,5/4
Intrigue: 1/3
Mise en scène/Photographie: 2/3
Casting: 3/3
Musique: 0,5/1
Durée: 0,5/1
Drame: 1,5/2
Appréciation personnelle: 1,5/3
NOTE GLOBALE 12,5/20 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Robin210998 1536 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines