Magazine Cinéma

Looper - 5/10

Par Aelezig

z40

Un film de Rian Johnson (2012 - USA, Chine) avec Joseph Gordon Levitt, Bruce Willis, Emily Blunt, Jeff Daniels, Paul Dano

J'sais pas comment noter : j'ai rien compris !

L'histoire : 2040. On a découvert le voyage dans le temps mais on s'est empressé de l'interdire tant il s'avère trop compliqué à gérer. Mais la mafia qui se fiche pas mal des lois l'utilise pour éliminer ses ennemis : un tueur à gage est expédié en 2010, à une date et une heure précise, et paf on lui envoie le candidat, capturé et ligoté. Lorsqu'il apparaît devant le tueur, celui-ci l'abat et fait disparaître le cadavre. Aucune trace en 2040, des meurtres parfaits ! Joe est l'un des employés killers de la mafia et amasse ses gains pour sa retraite, qu'il passera en 2010, comme prévu dans son contrat, sécurité maximum pour les donneurs d'ordre. Mais un jour, il réalise que sa nouvelle victime, qui vient d'arriver du futur devant le canon de son bazooka... n'est autre que lui-même, avec trente ans de plus. What the fuck ???

z41

Mon avis : D'abord, j'étais étonnée de voir ce film dans le Télé Loisirs, car je ne me souvenais pas en avoir entendu parler ni dans la presse ni dans vos blogs. Et pourtant le très intelligent magazine télé (je blague...) avait mis 3 étoiles, fait assez rare pour être signalé. Voilà qui excitait la curiosité. De la science-fiction, le petit Joseph que j'aime bien, la belle Emily que j'adore, ça compensait le Bruce qui m'énerve. Allez, c'est parti.

Deuxième surprise : Joseph. Je n'arrivais pas à le reconnaître. Il avait beaucoup moins de charme que d'habitude, il était tout bizarre. Soudain j'ai réalisé qu'il avait les yeux bleus ! Ah ben ça alors ! Dans la vie, ils sont marron. Et puis, au fur et à mesure de l'histoire, j'ai pigé (un des rares trucs compréhensibles) qu'il incarnait Bruce Willis jeune. Tout s'est éclairé : ils ont traficoté son visage pour qu'il ressemble davantage à son alter ego : prognathisme accentué, même fossette sous la lèvre inférieure, le nez tronqué au bout, et les yeux bleus. De profil, ça le fait à peu près. Mais de face, c'est vraiment étrange : effectivement, y a un faux air de Bruce, mais moi je voyais surtout un Joseph tout déformé ! Bref passons.

En ce qui concerne l'histoire, étant donné que nous sommes dans le genre Voyages dans le Temps, on se doute bien que ça va être compliqué. Au début, tout paraît clair. OK, les mecs ils retournent dans le passé pour tuer leurs cibles et faire disparaître les corps à tout jamais. OK, les chefs, quand ils en ont marre, ils renvoient leurs tueurs à gages définitivement en arrière, et ils finissent leur vie... trente ans plus tôt. Là, ça commençait à se corser. S'ils meurent dans le passé, comment peuvent-ils être tueurs à gages dans le futur ? J'ai commencé à gamberger et ce fut la fin des haricots. Là-dessus, voilà Bruce qui apparaît, "futur" Joseph, mais comment peut-il y avoir un futur Joseph puisque celui-ci est reparti dans le passé ? Et puis pourquoi ils veulent le tuer ? De voyages en voyages, de questions en questions, j'ai rapidement été complètement larguée. Et ça m'a gonflée. J'ai eu un regain d'intérêt vers la fin avec l'histoire de l'enfant tueur qui finalement ne le sera pas. Ou l'inverse. Mais j'ai conclu que tout ça était complètement débile, car si on part du principe qu'on modifie le passé pour changer le futur, alors le futur n'est plus le même et donc les personnages ne peuvent plus être les mêmes non plus...

z42

D'ailleurs, juste dans le dernier quart d'heure, leurs actions, qui modifient le futur donc, font immédiatement changer l'environnement lui-même... car des millions de choses ont pû changer, l'effet papillon. Ils auraient pu y penser avant la fin du film !

Le titre looper signifie boucleur : la cible revient dans son année de naissance, ou quasi, où elle meurt. La boucle est bouclée.

Donc voilà. Des choses intéressantes dans ce film. Mais le réalisateur a mal géré le code du voyage dans le temps, que les habitués comme moi prennent plaisir à décortiquer dans tous les sens. Et si ce n'est plus cohérent... je déteste.

Un film bizarre. Pas mal foutu au niveau de la réalisation, avec une histoire qui aurait pu être assez sensationnelle. Mais ça ne fonctionne pas. Il y a trop d'invraisemblances. Contrairement par exemple à L'armée des douze singes, complexe, mais où tout se tient.

Et je serai fort curieuse d'avoir votre avis !

z43

En attendant, je suis allée sur Internet, forcément, où j'ai été surprise de constater que le film avait cartonné. Presse et public ont été emballés. Quasiment que des compliments du côté des professionnels. Mais pourquoi n'en ai-je gardé aucun souvenir, moi qui adore la SF ?

Quelques internautes cependant se sont posées les mêmes questions que moi, sur l'étrangeté du visage de Joseph et disent avoir "perdu du temps" à se demander ce qui n'allait pas chez lui ; sur quelques invraisemblances et incohérences ; sur un certain ennui et un aspect répétitif pendant le tiers central du film... Ah, là, je comprends mieux. Et je valide mon 5.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines