Magazine Photos

[Rétro] La déroute des allemands

Par Lanarius
Septembre 1944 - M. André Met, propriétaire du cinéma Eldorado, se ballade à bicyclette dans Oissel et se pose en témoin au lendemain de la fuite des allemands...
Route des Essarts - Un "célèbre" char allemand Panther* qui a probablement été sabordé par son équipage le 27 août 1944. On le voit ici, immobilisé par ses chenilles détruites.
*Ici, un Panther Ausf A avec une tourelle d'un Panther type D. Ce qui montre qu'il a dû être réaffecté à une autre unité (absence de marquage sur la tourelle et de sa croix noire).
Route des Essarts - M. André Met pose devant les carcasses des véhicules allemands abandomnés. L'ensemble de ces véhicules a été détruit le 26 août 1944, vers 16h.


Rue Emile Zola - Carcasses de véhicules abandomnés. Il s'agissait, pour la plupart, de camions d'intendance non-prioritaires et qui étaient sationnés sur le bas côté en attendant le passage des allemands.
Rue Emile Zola - La place de l'ancien marché fait face aux carcasses des véhicules abandomnés.
Quai de Rouen - Les ruines des quais bombardés (probablement suite aux bombardements de mai 1944), vues du pont SNCF. Les cheminées des filatures sont toujours "debouts".
Quai de Rouen - Il ne reste pas grand chose de la cité Leverdier. La cotonnière, elle, est encore là.
Pont SNCF - M. André Met (au premier plan), ainsi que le Chef de gare (l'homme au chapeau) constatent les dégats des bombardements sur le viaduc d'Oissel.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lanarius 504 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines