Magazine Asie

"Etegami Call" pour être exposé lors du salon Japan Expo du 2 au 5 juillet 2015

Par Kaeru @Kaeru

La Maladresse n'est pas un problème. Soyons maladroit !” Maxime de Koike Kunio

Vous avez jusqu'au 20 juin pour envoyer votre etegami (image-message) sur le thème "accueillons l'été" à l'association Arts et pigments du monde. Tout le monde peut participer ! Chaque année, des dizaines d'etegami arrivent du monde entier et surtout du Japon. Ils sont tous accrochés sur des kakemonos dans le grand espace réservé à l'association sur le salon Japan Expo.

L'etegami : mais qu'est-ce donc ?


L'etegami est une pratique japonaise créée dans les années 70 par Koike Kunio. Elle consiste à peindre sur une feuille au format carte postale (10 x 15 cm) un sujet le plus souvent en relation avec la saison (légume, fleur, fruit, animal...) puis d'inscrire un message et de l'envoyer par la poste à un tiers. Les mots sont aussi important que l'image. La particularité de l’exercice est qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un quelconque talent ou compétence artistique pour s'y adonner : juste avoir envie d'envoyer une pensée à un être cher ou même un anonyme qui se prête au jeu de la correspondance.
L'etegami est une pratique qui implique à la fois l'observation de ce qui nous entoure et en même temps, une certaine rapidité d’exécution. C'est un loisir peu chronophage, qui ne demande pas de matériel cher ni d'apprentissage long.

Comment faire un etegami ?


Tout d'abord il faut choisir son sujet, le plus simple étant de travailler avec un modèle qu'on pose à côté de soi, par exemple, une barquette de fraise acheté au marché (oui, je suis gourmande). On choisit un ou plusieurs fruits. Le sujet peut être représenté en entier ou partiellement. Il est possible de faire « sortir » le dessin du cadre. Pour cela, il est conseillé de poser la carte postale sur une feuille plus grande, ainsi, on peut déborder sans risque.

L'image se dessine en deux temps :
- D'abord les contours, "les lignes de vie", que l'on trace à main levée, sans s'attarder, idéalement avec de l'encre (type encre de chine).
- Ensuite on utilise quelques couleurs pour l'intérieur, en nombre très limité, sans chercher à remplir avec application. Elles sont appliquées selon la technique du lavis c'est à dire que le pigment est très dilué. Si l'etegami est réalisé sur un papier washi ou aquarelle, la capacité d'absorption du papier favorise ainsi une diffusion un peu aléatoire de l'eau et donne un aspect flou.
Une fois le dessin achevé, on écrit un court message et on le signe en rouge, traditionnellement d'un sceau à son nom. Si vous êtes manuel, il est possible de fabriquer soit même son tampon en gravant une gomme.

Comment participer à l'Etegami Call pour Japan Expo


Il suffit de réaliser un ou plusieurs etegami sur le théme "Accueillons l'été" et de l'envoyer à l'adresse suivante :
Pigments et Arts du Monde, C/O Valérie Eguchi144 ter av de Verdun 92130 Issy les MoulineauxFrance.
Attention, il est impératif de respecter le format de 10cm x 15 cm. Les œuvres qui n'ont pas cette taille ne pourront pas être exposées.
Tous les styles et techniques sont bienvenus. L'etegami permet une grande créativité et ne demande pas d'investir dans du matériel coûteux : gouache, crayon de couleur, encre de chine, aquarelle, feutre même craie, marqueur... Il est aussi possible de mixer les techniques et même de travailler sur différents papiers avec des collages et des ajouts d'origami. En effet, si l'etegami traditionnel doit se faire sur papier washi avec des encres, le principe même de cette pratique la rend souple et il est possible de l'adapter.
Les etegami sont conservés par l’association et susceptible d'être de nouveau exposés. Certains ont fait le voyage jusqu'au Japon dans le cadre d'échanges. Si vous souhaitez cependant récupérer votre etegami, il faut le préciser et joindre une enveloppe affranchie avec vos coordonnées.
Si vous avez envie d'essayer et que vous habitez en région parisienne, l'association propose un atelier à Issy les Moulineaux, les samedi 20 et 27 juin de 14h à 16h (pour adultes et enfants). Le prix est de 20 euro et tout le matériel est fourni.
Toutes les informations pratiques sont ici :
http://eguchi.over-blog.com/2015/06/etegami-call-ete-2015.html

Un art pour tout le monde


Valerie Eguchi, artiste, et présidente de l'association Pigments et Arts du Monde, qui a notamment comme objectif de promouvoir les techniques de peintures japonaises, connait très bien la démarche de Koike Kunio. Voici un extrait d'une de ses conférence :
“Dans les années 70, la lettre illustrée prend un réel tournant avec Koike Kunio.  Koike Kunio est un artiste qui s’était spécialisé dans la calligraphie. Il s’est rebellé contre les codes de cette tradition établie, ce qui lui a inspiré de nouvelles règles, qui sont en quelque en sorte des « non règles ».  La popularité de l’etegami a pris son essor quand le travail de l'artiste Koike Kunio a été encouragé  par les médias à la fin des années 1970.
Koike est le président actuel de l’association japonaise de l’ Etegami, qui a à présent son musée.  On peut le considérer comme le père du mouvement de l’ etegami moderne. La  devise qui l’a rendu célèbre , est “heta de ii, heta ga ii” Que l’on peut traduire  grossièrement :”La Maladresse n'est pas un problème. Soyons maladroit !
Encouragés par cette devise, de plus en plus de gens ont pris l’etegami comme  un passe-temps agréable et relaxant. Par ailleurs la  popularité de cette pratique s’étend progressivement à d'autres parties du monde Aujourd’hui, chaque bureau de poste au Japon a sur son site web, une page consacrée aux classes d’etegami qu’ils sponsorisent, avec des photos de leurs expositions.”

L'etegami est donc une pratique de dessin très simple et pourtant, étonnamment riche. Comme il s'agit d'envoyer un dessin à un tiers, elle implique de donner le fruit de notre effort. Un défi pour de nombreux artistes très attaché à leur production. C'est aussi un art du lâché prise car la réalisation est rapide dans l’exécution et n'implique pas une précision du geste. Au contraire, avec l'etegami, nous nous autorisons à être maladroit. Si vous avez envie de peindre mais que vous n'osez pas, car comme moi, vous êtes des quiches en dessin, l'etegami est fait pour vous !

Quelques etegami envoyés à l'association


Une série de courte vidéo qui relate avec justesse l'esprit de l'Etegami
https://www.youtube.com/playlist?list=PLE466D88B06175653
Les informations sur l'etegami call : http://eguchi.over-blog.com/2015/06/etegami-call-ete-2015.html
Le site de l'association Pigments et arts du monde : http://p.a.m.over-blog.com Copyright : Marianne Ciaudo

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kaeru 5485 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte