Magazine Culture

La Trilogie de l’héritage tome 2 : Les Royaumes déchus, N. K. Jemisin

Par Maliae

les royaumes dechusRésumé : Dans la cité d’Ombre, sous les frondaisons de l’Arbre Monde, les ruelles scintillent de magie et les dieux vivent cachés parmi les mortels. Orie Shoth, une artiste aveugle, recueille sur une impulsion un homme étrange. Mais cet acte de compassion la plonge bientôt au cœur d’une conspiration infernale. Quelqu’un, quelque part, assassine les dieux, abandonnant leurs corps souillés un peu partout dans la cité. Et l’invité d’Oree pourrait bien y être mêlé…

Avis : il s’agit du tome 2 de la Trilogie de l’héritage et cela se passe dix ans après le tome 1 et concerne une nouvelle héroïne. Je pense qu’il peut se lire indépendamment du premier, même si avoir lu le premier permet de mieux comprendre certaines choses, à mon avis, quand on a pas lu le premier cela donne un autre genre de lecture, un peu plus mystérieuse, avec plus de suspens (et sans doute également de méconnaissance de certains personnages). J’ai trouvé que c’était sympa, car moi qui avait lu le premier tome je pouvais aisément deviné qui était qui et pourquoi, mais l’héroïne non. Elle était dans l’ignorance et avançait doucement dans la voie de la compréhension. Mais je crois que par exemple, on pourrait lire le tome 2 en premier, et le tome 1 serait alors comme une préquelle, une explication à ce qui se passe dans ce tome là et le ressentit serait différent. Et je trouve que c’est un choix intéressant d’écrire de cette façon.
J’ai d’ailleurs préféré ce tome 2, j’ai trouvé l’histoire plus intéressante et plus sympa, il n’y a pas eu comme dans le tome 1 un moment de latence et de fort ennuie, il y a plus d’actions dans celui-là et en plus la particularité de l’héroïne rend l’histoire encore mieux. En effet Orie est aveugle mais est capable de voir la magie. Du coup des fois elle se retrouve dans le noir, mais peut voir les génitures (les dieux enfants des trois dieux principaux) précisément. Du coup à la fois elle a besoin de sa canne et en même temps elle peut voir quelques petites choses. Et franchement c’est tellement bien fait et bien décrit que j’avais moi-même l’impression en lisant d’être aveugle, de ressentir ce que ressentait l’héroïne quand elle se retrouvait dans le noir, ou quand elle apercevait la magie.
Il y a encore une fois une histoire d’amour dans ce tome là, mais elle m’a laissé aussi froide que dans le précédent (enfait il y a même deux histoires d’amour mais elles m’ont pas touchée, ni intéressée).
Pour l’homme qu’Orie trouve dans les poubelles, j’ai tout de suite compris de qui il s’agissait, et j’étais mitigée à son sujet mais j’étais contente en même temps de le retrouver et de savoir que s’il était là c’était sans doute qu’il allait évoluer, et je n’ai pas été déçu à ce sujet, car c’est effectivement le cas.
Autrement et bien cette histoire tourne autour d’une secte et le chef de cette secte ainsi que sa femme, m’ont énormément agacé, je les détestais de se sentir si sûr d’eux, de tuer comme ça gratuitement juste pour garder le pouvoir, et leur façon de parler me rendait folle de rage, si j’avais pu leur mettre des baffes je l’aurais fais avec plaisir.
J’ai bien apprécié croiser de nouvelles génitures dans ce tome là, Lil par exemple même si elle est flippante m’a beaucoup plu. C’était sympa de revoir Sieh, même s’il apparaît très peu et qu’on n’a plus la même façon de le voir puisqu’il est vu à travers d’autres yeux.
J’ai aimé les rebondissements et l’action qui se dégage de ce livre, ainsi que la mythologie une nouvelle fois, j’ai apprécié en savoir plus sur Itempas et sur les raisons qui l’ont poussé à faire ce qu’il a fait. J’étais vraiment prise dans l’histoire et du coup j’ai lu ce tome là assez vite. En revanche la fin m’a paru vraiment niannian, et je l’ai moins apprécié, j’avoue que j’aurais préféré que ça s’arrête avant.
Le système d’écriture de ce tome 2 est un peu le même que pour le tome 1 et j’avoue l’avoir un peu regretté aussi, dans le sens où ce sont deux personnages différents et elles auraient dû être différentes aussi dans leur façon de raconter. Mais toutes deux s’embrouillaient de la même façon et même si ça créer du suspens et bien ça ressemblait beaucoup à Yeine. Mais bon tant pis, ça restait très bien. (Sauf les histoires d’amour).
Je lirai très bientôt le tome 3.

Mon avis sur la fin (attention spoil, surligner pour voir) : 
J’ai pas du tout aimé que tout à coup Orie se trouve amoureuse d’Itempas, j’ai eu l’impression que ça sortait de nul part, que c’était là que pour justifier le fait qu’elle soit enceinte et basta. En plus c’était vraiment planplan. J’étais contente de voir un peu plus Yeine et Naha même si je les ai trouvé vraiment injuste (encore que je peux comprendre la colère de Naha vu ce que son frère lui a fait subir). Bref moi ça m’aurait plu qu’Orie et Itempas restent simplement amis et voilà. M’enfin, on verra la suite, je suppose que le bébé d’Orie sera le prochain héro (héroïne). J’espère qu’on aura pas d’histoire d’amour dans le tome 3, il est évident pour moi que l’auteure ne sait pas du tout faire ressentir les sentiments, et à part des scènes de cul on en retire rien à mon avis. 

Mon avis sur : 
Le tome 1


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maliae 1300 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines