Magazine Culture

Il a suffi d’une nuit de M. Kaye, M. Willingham

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Il a suffi d’une nuit de Marguerite Kaye, Michelle Willingham, Linda Skye et Amanda McCabe

Il a suffi d'une nuit de Marguerite KayePoche: 320 pages
Editeur : Harlequin
Date de sortie :1 juin 2015
Collection : Les Historiques
Langue : Français
ISBN-10 : 2280330954
ISBN-13: 978-2280330954
Prix : 6,95€
Disponible en liseuse : oui

Son résumé :
Il a suffi d’une nuit. Une nuit pour que Laila, la nouvelle concubine du harem, se laisse aimer du prince qui lui propose de lui rendre sa liberté. Pour que Gisèle ne s’abandonne entre les bras de son seigneur, déterminée à le réconforter avant la prochaine campagne militaire. Une nuit pour que Constance, cédant à la curiosité, revête le masque de courtisane de sa sœur. Ou encore pour que la chaste lady Elizabeth baisse sa garde devant le séduisant ravisseur qui la prend visiblement pour une autre… Un geste, un frôlement de soie, un regard qui s’attarde, et c’est leur vie tout entière qui bascule. Dans la chaleur musquée d’un harem, le boudoir parfumé d’une mondaine ou la tente d’un guerrier, nos héroïnes vont succomber à la tentation, au risque de causer leur perte…
Il est des nuits où tout bascule…

Lire un extrait

Mon avis :

Il a suffi d’une nuit est un recueil de quatre nouvelles d’environ 80 pages chacune dont voici les titres :

  • Courtisane malgré elle de Marguerite Kaye
  • L’innocente du harem de Michelle Willingham
  • Dans les bras du seigneur de Linda Skye
  • Le ravissement d’une lady de Amanda McCabe

♦♦♦ Idéal le temps d’un bain de soleil…
ou d’un bain tout court ♦♦♦

Parfois, il est bon de se délecter de courtes histoires sans prise de tête le temps d’une petite heure. Ce genre de recueil est idéal pour une lecture fragmentée sans avoir à laisser ses héros en plan le temps d’aller s’occuper de préparer le dîner ou passer l’aspirateur. Ce recueil a de plus l’avantage d’explorer différents genres de la romance historique.

Vous passerez de la chambre et des écuries du prince d’un harem en compagnie de Laila, à la chambre « rouge » version féminine de Constance qui, le temps d’une journée, se fait passer pour sa soeur jumelle. A moins que vous ne préféreriez une époque encore plus lointaine avec le seigneur Eustache qui réclamera son droit de jambage – droit qui permet au seigneur d’avoir des relations sexuelles avec la femme d’un vassal la première nuit de ses noces – auprès de Giselle. Reste le dernier récit où une histoire de vengeance amènera lord Edward Hartley à se servir d’une innocente jeune fille, mais c’est sans compter sur lady Elizabeth, la magnifique mais inaccessible chaperonne de la demoiselle.

♦♦♦ Le temps d’une nuit ♦♦♦

Chacune de ces nouvelles, comme le titre du recueil l’indique, met en avant l’acte charnel qui, inévitablement, embarquera les protagonistes dans une aventure bien plus longue qu’une simple nuit.
Ce n’est pas de la romance érotique avec emploi de termes crus. Non. Je dirai que c’est tout en sensualité. De quoi passer un bon moment et titiller votre libido… à 4 reprises ! De plus, ce n’est pas uniquement focalisé sur le sexe. C’est amené en « douceur », pas dès la 5 ème page! Pourtant, le format de la nouvelle était propice à un tel écart mais chacune des auteurs a su m’embarquer dans son histoire et me faire patienter et trépigner jusqu’au moment tant attendu.

J’ai passé un agréable moment en compagnie de tous ces protagonistes. J’ai tout de même une petite préférence pour Dans les bras du seigneur de Linda Skye. J’aurais d’ailleurs voulu en savoir plus et cette histoire méritait  peut-être un roman à elle seule.

En conclusion :

Un recueil dont la force est de mélanger différents lieux et époques ! Vous naviguerez entre exotisme, jeux interdits, aventures médiévales et perfidies à la Cour.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 56614 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines