Magazine Emarketing

Trucs et astuces Mail chimp – Partie 3 le split test, l’intégration Google…

Publié le 15 juin 2015 par Frederic Canevet @conseilsmkg
Trucs et astuces Mail chimp – Partie 3 le split test, l’intégration Google…

Après les parties 1 et 2, voici la troisième partie de notre dossier consacré à Mailchimp.

L’outil de newsletter RSS

Dans les quelques fonctions intéressantes de MailChimp, on notera un petit outil permettant d’envoyer automatiquement une newsletter à vos lecteurs selon votre flux RSS.

Cette fonction est disponible dans la gestion des campagnes :

rss campaign

Vous pouvez choisir une fréquence d’envoi (tous les jours avec le choix de jours, toutes les semaines, tous les mois) :

flux rss newsltter

Sachant que si vous avez plusieurs newsletters ou plusieurs catégories vous pouvez mixer dans 1 seul flux plusieurs flux RSS (ex: plusieurs catégories de bons plans, plusieurs sites internet, un blog et une site eCommerce…).

Pour cela il faut utiliser l’outil de Mailchimp Chimpfeedr.com :

compilation flux RSS mailchimp

C’est vraiment utile quand vous avez un site d’emploi ou un blog d’actualités, et vous demandez à vos lecteurs de s’abonner à telle ou telle rubrique et avoir des flux RSS différents selon la rubrique.

Mais attention, c’est intéressant uniquement quand vous avez un site avec des actualités régulières.

Si vous avez un blog ou un site d’e-commerce normal avec peu d’actualités (ou trop d’actualités !), cela a peu d’intérêt, à moins que votre site site d’e-commerce ait des promotions régulières.

Si la personne reçoit trop régulièrement des messages, la qualité ne sera généralement pas toujours là, et la quantité de messages ou la fréquence trop élevée fera que le personne va se désabonner.

Donc faites attention quand vous utilisez ce genre d’automatisation dans vos eMailings.

La Click Map de Mailchimp

Une autre chose intéressante dans MailChimp est l’analyse de la Click Map pour savoir où les gens ont cliqué dans votre e-mailing.

clickmap-mailchimp

Pour cela rendez vous dans le rapport de votre campagne, puis dans Links et ensuite dans Click Map :

mailchimp click map

Cela permet de savoir ce que les gens voient, sur quoi ils cliquent, et donc ce qu’ils aiment.

Cela se fait généralement après chaque newsletter pour voir ce qui a marché et ce qui n’a pas marché, s’il y a des endroits où il y a une « invisibilité ».

Je l’ai déjà vu dans des newsletters, avec tout en haut des liens qui n’étaient jamais vus par les lecteurs alors qu’on continuait à alimenter ces liens.

Si on fait un redesign sa newsletter, cela permet aussi de voir comment cela a fonctionné.

L’autre intérêt, c’est quand vous faites un speed test de deux modèles d’e-mailing sur la même cible, vous pourrez voir les différences entre les deux : est que mettre un message au lieu d’un bouton a donné quelque chose, etc.

Dans un article de Smashing Magazine, l’utilisation est de voir les clics pour analyser la structure du message et sa réussite.

Le principe étant de stimuler via l’émotion, pour ensuite avoir de l’action :

stimuluschart

Voici l’analyse émotionnelle, qui sera à mettre en rapport avec les clics  :

Site-Mailchimp2

Il faudra donc faire des analyses, et pour que ce soit significatif, il faudra plus de 400 ouvreurs, car les études statistiques ne sont vraies qu’à partir de 400 sujets observés (pour réduire l’incertitude liée aux petits nombres de réponses).

Faites du Split Testing !

Une autre des actions à mener est le speed testing. Sur MailChimp.

MailChimp est bien conçu pour cela, car lorsque vous voulez lancer un speed testing, vous avez le choix entre trois options.

split testing aweber

La première c’est simplement changer l’objet. Il ne faut vraiment pas s’en priver. Vous pouvez essayer deux sujet différents sur la moitié de votre liste.

Là encore, MailChimp est très pratique car il vous permet de savoir à combien de personnes vous allez envoyer, et uniquement ce qui marche le mieux sera envoyé à la totalité de votre cible.

Il va tester vos messages sur un petit nombre de clients et enverra celui qui fonctionne le mieux au reste de la cible.

Généralement vous envoyez le test à 40 % de la cible, ce qui vous fera un menu suffisamment important.

Comme je l’ai expliqué dans un précédents walkcast, il est important d’avoir un minimum de 400 répondants.

Vous aurez ainsi un volume de personnes suffisamment important pour avoir un chiffre significatif.

N’oubliez pas que vous pouvez aussi tester très simplement dans MailChimp l’heure d’envoi ou l’expéditeur.

Rappel : vos emails fonctionnent mieux quand ils viennent d’un expéditeur qui est une personne, par exemple fred@conseilsmarketing… et non pas “newsletter” / “Promotions” / …

Vous pouvez essayer de toucher les gens avec un expéditeur avec un nom fun, par exemple « cette offre n’arrive qu’une seule fois » / “La promo de l’année” / …

Le but étant de ne pas décevoir après avec l’offre !

L’intégration MailChimp – Google Analytics

Un autre point important que l’on néglige trop souvent, c’est l’intégration de MailChimp avec Google Analytics.

Souvent quand on envoie un e-mail, on ne sait pas combien de trafic et de ventes a rapporté.

Avec MailChimp vous avez immédiatement cette visibilité avec l’intégration Google Analytics.

Vous avez le nombre de personnes qui ont souscrit à votre newsletter, et si vous avez activé le tunnel de conversion, vous pourrez voir combien de ventes ça a généré.

Pour cela vous devez aller dans votre compte (Account), puis dans “Intégration” :

accounts intégration

Ensuite sélectionnez Google Analytics dans les liste des modules.

Ensuite lors de l’envoi de vos campagnes, vous devez sélection l’option de tracking avec Analytics :

tracking analytics

Enfin, dans le rapport de vos campagnes, vous verrez les rapports dans Analytics 360 :

analytics 360

analyse mailchimp google anlytics

A noter : vous pouvez aussi tracker vos anciennes newsletter et emailing en mettant le code analytics en référence.

archives newsletter

C’est vraiment un puissant outil pour savoir si votre newsletter vous rapporte ou pas, ou s’il y a des choses à faire sur vos gammes et segments de produits.

Par exemple, vous pouvez faire un e-mailing de réactivation qui eu un effet de bord et généré des ventes sur d’autres produits.

Dans ce cas-là, vous pourrez suivre avec Analytics le nombre de personnes, de conversions etc.

L’intégration Mailchimp avec Twitter, Facebook…

Une autre option intéressante et trop souvent négligée, c’est l’intégration entre MailChimp, Facebook et Twitter.

C’est encore une fois un paramétrage fans le choix des intégrations :

accounts intégration

MailChimp va envoyer à Twitter et Facebook les e-mails des personnes inscrites à votre newsletter, et vous pourrez ainsi retargeter ces personnes avec de la publicité.

Par exemple vous ciblez les inactifs, vos meilleurs clients…

Twitter5000b

Et vous obtenez une liste à retargeter avec de la publicité sur Twitter :

name

Par exemple, vous voyez que vous avez un certain nombre de prospects qui ne commandent plus depuis un certain temps, vous pouvez essayer de les toucher par un nouveau canal qui sera Twitter/Facebook avec des native ads.

Vous allez tout simplement faire de la publicité et les toucher par ce nouveau canal, vous là les moyens de leur faire une promotion différente.

A noter : sur Facebook vous avez aussi le Power Editor qui vous permet d’importer des cibles avec des adresses email, par exemple vos anciens désabonnés afin de les cibler à nouveau via un autre canal !

La lecture des emails

2-Mailchimp-finger-button
Toujours dans les astuces, faites attention au format Texte que l’on préfère souvent au format HTML parce que c’est plus beau et agréable lire, mais souvent les gens n’acceptent pas la lecture automatique des images donc votre e-mail peut avoir un look non optimal

Mettez du texte alternatif aux images, regardez votre e-mail en veillant à ce qu’il n’y ait pas que de l’image mais qu’il y ait bien des blocs de texte.

Autrement, si la personne n’active pas la lecture des images, votre e-mail sera totalement illisible.

Donc veillez à avoir du texte, des titres alternatifs sur les images, ensuite vous pouvez travailler directement sur le texte.

Il est parfois intéressant de faire une promo avec uniquement du texte.

plain text

Cela donne un aspect « promo faite à l’arrache », et la mise en forme différente fera penser que c’est important, que c’est une promo exceptionnelle…
A noter :  n’oubliez pas d’aller vérifier votre texte en format Texte pur. Parfois on se retrouve avec des choses qui ne sont pas très jolies car elles ont été faites automatiquement par MailChimp…

Pour vous en convaincre, analysez votre dernier beau email HTML, et visualisez le en plain text :

verification message

Les Pop up dans MailChimp

Quant aux formulaires, vous avez beaucoup de choix dans MailChimp… y compris les fameuses pop up tant mal aimées, mais toujours diablement efficaces !

Si vous utilisez une pop-up, qui s’ouvrira devant l’écran et obligera la personne à agir ou à fermer la pop-up, c’est très bien quand vous voulez vraiment faire de la promo sur un site, mais ça ne marche pas sur un site “instutionnel” / Pro / …

Les pop ups sont disponibles dans les Lists > Signup Forms :

pop up mailchimp

Il suffit de choisir l’option :

pop up mailchimp design

Puis paramétrer la pop up :

timing pop

Surtout qu’en version gratuite de Mailchimp vous n’avez pas trop le choix, c’est au bout de quelques secondes que la pop up apparait….

Normalement une pop up s’ouvre à 50% du temps moyen passé sur un site Web (on affiche alors une pub à une personne qui s’intéresse vraiment à votre contenu !). Vous avez cette information dans votre compte Google Analytics.

Évitez donc de faire sauf si ça votre seul objectif et de récupérer un maximum de prospects (ou passez en version Pro !)

A noter : pensez à noircir le contenu derrière, sinon les gens ne savent ce que c’est une pop qui vient de s’ouvrir…

La comparaison par rapport aux standard du marché

Une autre fonction intéressante dans Mailchimp, c’est de pouvoir se comparer face aux standard de son secteur d’activité.

Pour cela il suffit d’aller dans le rapport synthétique d’une campagne, et vous verrez votre taux d’ouverture par rapport à la moyenne de votre secteur

taux d'ouverture

Nb: bien entendu attendez quelques jours avant de tirer des conclusions, il faut parfois du temps pour que toute la cible lise votre message.

Téléchargez gratuitement notre guide sur l’eMailing !

Cliquez sur CE LIEN de téléchargement (ou sur l’image du guide) :
petits-secrets-emailing

essai gratuit Aweber

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frederic Canevet 32482 partages Voir son profil
Voir son blog