Magazine Musique

Interview burning heads

Publié le 15 juin 2015 par Ludouze @DailyZic

INTERVIEW BURNING HEADS

Les Burning Heads étaient le 29 mai 2015 au Krakatoa à Mérignac pour un concert en compagnie de Not Scientist et The Rebel Assholes, l’occasion de les rencontrer et parler de leur actualité. La bande était au complet avec Pit Samprass (guitare, voix), Tomoï (batterie, Voix), JYB (basse, voix), Mikiss (guitare, voix).

Votre dernier album « Choose your trap » est sorti en décembre 2014, en quoi est-il différent des précédents ?

On a essayé d’aller un peu plus loin dans les trucs reggae que l’on faisait d’habitude où c’était plus des chansons, là il y a des vrais instruments dans l’esprit plus dub, sans voix avec beaucoup d’effets. Sur cette facette reggae, ça va un peu plus loin, pour le reste c’est du Burning Heads.

Une quinzaine de groupes vous rendent hommage au travers d’un tribute, ça vous a fait quoi?

La première réaction a été de se dire que c’était n’importe quoi de faire ça pour un groupe qui n’était pas mort (rires) ! Et puis rapidement tu te dis, putain la classe ! C’est hyper gratifiant ! Tous les groupes se sont concertés sans que nous soyons au courant, on l’a appris il n’y a que quelques mois, on a écouté le complet il y a 15 jours. Pendant plus d’un an le secret a été gardé, c’est notre petit succès à nous, la reconnaissance des copains, des organisateurs de concert, de tous ceux qui traînent autour de la musique, les fanzines, les webzines et qui nous aiment depuis toujours. Pour certains, l’objectif c’est la vente de disques, nous c’est la reconnaissance. C’est un peu notre fierté, ça nous touche et ça fait du bien. Ce que l’on apprécie aussi, c’est que le tribute s’est fait sur le premier album, le problème c’est qu’il n’y avait pas assez de morceaux pour tous les groupes. Ils ont dû prendre des 45 tours. C’est marrant parce que ça sort en même temps que notre dernier album. On est fiers de voir que des supers groupes aient accepté et fait des morceaux un peu différents des nôtres, des supers versions et reprises. Pour l’anecdote, Forest Pooky était persuadé que « Making plans for nigel » était une chanson des Burning alors que c’était une reprise des XTC, ils ont donc repris une reprise et qui donne super bien.

Déjà 25 ans… qu’est ce qui vous motive aujourd’hui pour poursuivre l’aventure ?

C’est plus que 25 ans car les Burning ont été créés en 1987, mais ça fait 25 ans par rapport aux premières sorties discographiques en 1990. Les Burning en 1990 étaient un nom qui commençait à apparaître et intéresser les gens. Avant, on était dans notre local et on ne jouait pas beaucoup. Notre motivation après 25 ans est identique, c’est les gens qui viennent nous voir pour nous poser des questions par ex comme aujourd’hui, jouer avec les copains, des organisateurs toujours motivés pour nous faire jouer et puis tout simplement l’envie de jouer. On planifie pas grand-chose, on ne gère pas grand-chose mais on s’arrange toujours pour tourner avec des copains, on se rend disponible. C’est une passion avant tout, ça n’a pas de prix, quand tu y as gouté tu t’arrêtes plus, venir sur scène et partager des moments avec des gens qui sont là pour toi, qui sont contents et qui te le montrent, on essaie de donner toujours le meilleur de nous même. On a choisi cette vie là, on s’est donné les moyens, on est intermittents du spectacle de façon à être toujours disponibles pour le groupe. Heureusement que l’on s’entend bien et que humainement on est assez souples de caractère. On est sur scène, dans un camion, dans un local de répète, dans des espaces confinés tous ensemble. On pourrait tous au bout d’un moment se mettre vraiment sur la gueule et ne plus pouvoir se supporter, on est tous à concilier têtes de cons et diplomatie (rire) ! Les Burning, c’est l’amour de la musique, un vrai plaisir ! Les Burning, c’est une communion, comme un couple, tu vois quand un couple au bout de tant d’annéesnique bien toute une soirée, le lendemain il est content, il a l’impression que c’est comme au premier jour. Les Burning, c’est pareil, quand ils sortent d’un concert où tout le monde a plutôt bien joué, on a mal aux reins pareil (rires), on est content, le couple il continue, ça apaise les tensions !

Sur ces 25 dernières années, quels sont vos meilleurs souvenirs ?

La sortie du premier album des Burning et la proposition de Noir Désir de faire quinze dates avec eux sur la tournée de 60 dates de Tostaky, tournée qui était complète avant même que les organisateurs locaux collent les affiches. Tu vois le petit groupe qui sort de son local et d’un seul coup se met à jouer des énormes scènes de 5 000 personnes. Tourner avec « Down by law » 7 semaines en europe, on leur prêtait le matériel, on leur faisait la logistique, les roadies, on conduisait un peu le camion, on faisait les interprètes et on avait la chance de jouer avec eux, un bon deal !
Le souvenir le plus récent serait les concerts avec The Adolescents, groupe qui pour nous est mythique et qui a repris les Burning. Tourner avec High Tone, Vulgaires Machins, NRA, aller enregistrer avec Jack Endino, le producteur du premier Nirvana à Seattle dans son studio. Après, nous avons plein de bons souvenirs, même les plans les plus pourris, dormir par terre tous les soirs, jouer devant trois personnes. C’est une histoire de rencontre.

Quelle est votre Dailyzic en ce moment ?

On est rentré de 10 jours de Not Scientist et Rebel Assholes et bizarrement c’est ce qui tournait sur nos platines ! On a écouté aussi l’avant dernier Prodigy, Bad Religion, le dernier Zenzile, Ten Foot Pole, du reggae, un peu de oi avec un groupe américain qui s’appelle NOI!se, Beshops Green, Night Birds, Destroyed. On écoute plein d’univers différents, peu importe le style pourvu qu’on ait l’ivresse. On s’est aperçu que punk rock ne rimait pas toujours avec sympa et pouvait rimer avec gros cons. On s’est aperçu que dans la musique électronique il y avait des punks, dans le hip hop il y avait des mecs qui repoussaient un peu les limites et qui fuyaient les clichés vendeurs, dans plein de musiques, il y a des gens qui ont une attitude intéressante. Et puis aussi, on a été déçu de voir que certains punks rockeurs se comportaient comme des stars et n’étaient pas sympa, il y a des groupes avec qui on aimerait pas tourner et puis d’autres, même si c’est pas du punk rock, avec qui on aimerait bien tourner quand même.

Que souhaiteriez dire aux lecteurs de Dailyzic.com ?

Dailyzic et ses lecteurs, sur le net c’est les meilleurs ! Merci de votre côté de participer à ce grand édifice qu’est la communication sur la musique. Merci à la presse indépendante et longue vie aux webzines !

Prochaines dates:
juil. 02 THEATRE DE LA MER Sete, France
juil. 19 PARC DES TITANS-CAP DECOUVERTE Le Garric, France
août 14 Site de Kerboulard Saint Nolff, France
août 28 Site du Menez Bré Pedernec, France
août 29 Site du Menez Bré Pedernec, France


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Interview & Booty Tape | Kayloo

    Interview Booty Tape Kayloo

    Cette semaine nous sommes partis à la découverte de Kayloo, ce jeune DJ/producteur savoyard qui s’est fait remarquer sur la toile grâce à des remixes de... Lire la suite

    Par  Le Limonadier
    CULTURE, MUSIQUE
  • Interview & mini playlist radio meuh

    Interview mini playlist radio meuh

    A l’occasion de la soirée de clôture du District Factory, Samedi 27 Juin prochain, nous avons eu l’occasion de parler sons et de poser quelques questions par... Lire la suite

    Par  Le Limonadier
    CULTURE, MUSIQUE
  • Babel – Interview

    Babel Interview

    Si vous avez suivi l’actu Dailyzic de l’été vous savez que nous étions au festival “ Au fil du son” à Civray 86 où nous avons passé un week-end mémorable. Lire la suite

    Par  Ludouze
    MUSIQUE
  • Interview Vidéo | 20SYL

    Interview Vidéo 20SYL

    Vous le savez, Sylvain alias 20SYL, membre de Hocus Pocus et de C2C, connu et reconnu sur la scène française et internationale pour son indéniable talent, fait... Lire la suite

    Par  Le Limonadier
    CULTURE, MUSIQUE
  • Interview & mixshake | tomoki tamura

    Interview mixshake tomoki tamura

    Au Limo, on a tous plus ou moins plusieurs casquettes, du coup on adore recevoir des personnes qui elles aussi partagent leur temps entre différentes... Lire la suite

    Par  Le Limonadier
    CULTURE, MUSIQUE
  • Interview de Maxime Vachier-Lagrave

    Interview Maxime Vachier-Lagrave

    Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne Coup d’œil aujourd’hui sur le meilleur joueur d'échecs français, Maxime... Lire la suite

    Par  Chess & Strategy
    ÉCHECS, SPORT
  • Interview de Hende

    Interview Hende

    Hende, graffeur finlandais, nous permet de découvrir la scène graffiti d’Helsinki, très peu connue mais très active. Il a été membre de la Zulu Nation (5:1... Lire la suite

    Par  Paristonkar
    BD & DESSINS, TALENTS

A propos de l’auteur


Ludouze 11236 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine