Magazine Médias

Mother’s Mercy (5×10)

Publié le 15 juin 2015 par Bigreblog

C’est le moment, c’est l’instant. L’instant de commencer à faire vos valises parce que le hiatus d’entre deux saisons de Game of Thrones vient de commencer. Long live the hiatus.

Je tiens à remercier G.R.R. Martin (ou pas) pour m’avoir spoilé la fin de l’épisode sur Twitter. Si c’était pas l’auteur, je le flinguerais. Non mais.

Du coup, je peux vous annoncer ceci sur l’épisode du jour:

a1

Et c’est plein de spoilers, évidemment.

Les titres des épisodes de GoT sont souvent bien symboliques, et a priori, les finales surtout. L’année dernière, on avait donc eu droit à « The Children », cette année, « Mother’s Mercy ». On peut donc deviner que les mères seront au centre de l’intrigue, que ce soit Dany Mère des Dragons ou Cersei mère de ses neveux.

Et dites-donc, c’est la dernière fois qu’on peut chanter le générique. Tous ensemble!

a1

Cet épisode démarre à la Berezina, où cette bonne vieille connasse de Mélisandre est contente parce que les cendres de notre pauvre Shireen ont prouvé leur utilité. Malheureusement pour elle, Stannis ne veut pas pour autant lui faire des mamours.

Je vais admettre que j’en ai strictement plus rien à foutre de ce qui se passe dans cet arc.

Et que ses mecs se barrent après ce qu’il a fait, c’est juste logique, et c’est bien fait pour sa gueule.

Et que sa femme se pende, c’est un juste retour des choses. Elle a vu son unique enfant bruler sous ses yeux sans pouvoir rien faire pour arrêter cette folie; qu’elle le paie de sa vie.

Oh ben dites-donc, au lieu d’arranger les choses, le sacrifice de Shireen n’aura fait que foutre encore plus la merde.

Sortez le pop-corn, j’en ai plus rien à battre.

Au Nord, bien plus au Nord, Jon Snow raconte sa mésaventure avec les Zombautres à son Sam. Tiens, au fait, le verredragon? Ben, perdu dans la neige, hein gros!

« T’as fait comlment pour tuer Gilbert du coup? »

« Avec Longclaw. »

« Oh putain! C’est de l’acier valyrien!!! Mon père il a une- »

« On s’en fout, Sam. »

Sam, qui soit sent l’oignon pourrir soit a vraiment plus envie de se taper Gilly que d’écouter son bouclé, demande la permission de déserter et de devenir un Maestre, ce qu’il a toujours voulu devenir de toute façon.

Et bien sûr, vu comme ça, Jon lui donne la permission. Même s’il lui en coute énormément.

Je le sens mal pour le Kitty-Kit du coup, si son dernier allié se barre. Je compte pas Edd, il compte pas de toute manière vu comment il a déguerpi devant les Walkers.

Stannis is coming, une toute petite armée pleine d’engelures au train, toute la volonté du monde le poussant à attaquer la citadelle imprenable de Winterfell comme ça. Mais quel boulet.

Pendant ce temps, à Winterhell justement, Sansa parvient à s’échapper de sa chambre, mais pour aller où, bonne question. Apparemment, pour foutre sa putain de bougie en haut de sa putain de tour.

Ah ben ouais, Pod, du coup, il voit le groupe de randonneurs se ramener et il commence à avoir les foix. Brienne aussi, pour le coup. Ce qui fait qu’il y a personne pour voir la putain de bougie s’allumer.

Nan mais c’est la série de la poisse pour les Stark ou quoi?

« Euh, Sieur, on fait quoi pour les ptites centaines de cavaliers qui se ramènent pour nous défoncer, là? »

« Ben, euh…on attaque! No strat, full DPS, comme disait la Dame! »

« Eh merde. »

a1

C’est la merde, et même Stannis avec sa grâce combative toute Baratheonienne ne eut s’en sortir indemne d’une telle bataille de cons. Il s’en prend quelques unes dans le buffet, et c’est vraiment la merde.

Fais le mort, j’te dis.

Bon ben…auf wiedersehen, Grumpy King. T’aurais voulu mourir en sachant que je t’aimais toujours, mais en fait, non.

Merci Brienne.

Du coup, je regrette que Ramsay se soit pas fait massacrer avant que Stannis ne tombe.

La Team Rocket de Winterfell, Myranda et Theon. Comment dire? C’est pathétique.

MOUARARARARAR! Oh ben, une de moins. Il était un peu temps que tu te bouges les miches, mon chat.

Theon, Sansa, courez. Ou sautez, au choix.

Pendant ce temps, à l’Est, Meryn Trant est toujours pédophile. Mais malheureusement, tomber sur une Faceless, c’est pas super l’éclate. Surtout quand cette Faceless, c’est Arya, et qu’elle a décidé de te crever les yeux et puis de te défoncer la face à coups de couteau.

Oh my God, cette gamine est une vraie psychopathe.

Et apparemment, elle s’est fait gauler. Oops. C’était pas une bonne idée, après tout. Et la punition n’était pas mal, j’avoue. Classe et tout.

a1

A l’Ouest et au Sud, Jaime embarque sa nièce-fille et son putain de fiancé à la con pour rentrer chez sa putain de mère (dans tous les sens du terme d’ailleurs). Et Bronn en profite pour encore draguer Tyene. Purée ces deux-là. ;)

« Ma ptite chérie, je suis content que tu reviennes avec ton père. Pardon, tonton. Et je suis supeeeer content que ton amoureux vienne aussi. *insert sarcasm here* »

« T’es trop gentil, Tonton. »

« Bon, écoute, à propos de cette histoire de tonton… »

« Je sais, t’inquiète. »

« Tu sais quoi? »

« Que t’es mon père, en fait. »

« WHAT THE FUCK??? Comment tu peux savoir? C’est pas comme si on le criait sur les toits non plus!!! »

« Shut up: plothole. »

Ah ben, autre plothole, Ellaria, you bitch. Mais bien joué.

Pendant ce temps, à Meereen, les trois mousquetaires attendent le retour providentiel de leur Khaleesi, partie faire un tour de carrousel à dos de dragon.

Oh putain. Tyrion parle valyrien. Nan mais en fait, il a des défauts le gars, ou…?

Bon ben, je suis tellement contente de revoir Grey Worm que je saute sur mon siège, mais Grey Worm Président? What the actual fuck?

Même Tyrion semble ne pas trop apprécier l’idée, c’est dire…

A wild Varys appears. M’avait manqué ce con.

Tyrion et Varys de nouveau alliés à la tête d’une grande ville? J’aime trop l’idée là… XD

Meanwhile en Croatie, Dany et Drogon se réveillent un peu mal en point. C’est normal en même temps, il s’est pris combien de lances le pauvre chou?

Quoiqu’il joue quand même plus au gamin capricieux qu’au grand guerrier qui a bobo, sale gosse va.

« Mais tu m’as emmenée où, Drogon? »

*walks in the Wild*

« Eh crotte. me revoilà au pays des Khalassars… Pensais en avoir fini avec ces cons. »

a1

A King’s Landing, Cersei reçoit la charmante visite de Soeur Terminator pour la trouzmillième fois depuis qu’elle a été arrêtée. Mais cette fois, elle décide de faire amende honorable et de se confesser.

Mais qu’elle est conne cette femme, c’est pas possible!!! Elle croit vraiment qu’il lui suffit de faire les yeux doux pour retrouver ses belles robes et son vin adoré?

Non ma chère, tu vas souffrir d’abord, et sa me fait énoooormément plaisir de voir ça.

Chapeau quand même à Lena Headey pour avoir survécu à cette scène. Pas facile de marcher nue au milieu de complets inconnus.

De retour au Mur, Davos est enfin arrivé, gentiment ignorant de ce qui est arrivé à Stannis, à Selyse et surtout, à Shireen. Mais il ne va pas tarder à l’apprendre, puisque Mélisandre arrive elle aussi aux portes de la Citadelle, bien dépressive pour le coup.

Aurait-elle parié trop sur la mauvaise carte?

Tout comme Jon Snow, qui se la joue donc à la Jules César. (Ironique que le même Jules ait été joué par Ciarán Hinds?)

Aïe, en fait j’ai mal.

J’ai mal là, putain.

J’ai super mal!!! :'(

*laissez-moi deux miinutes*

Please, dites-moi que vous avez pas choisi ce moment-là pour ne pas rester canon. Je vous en supplie. Dites-moi que c’est pas vrai.

Parce que sinon, là, je vais sérieusement péter une durite.

C’était donc cette fin-là que je me suis fait spoiler. Et c’est donc cette fin-là qui va envoyer mes neurones en vacances jusqu’à l’année prochaine.

HOLY MOTHER OF…!!!

Pourquoi m’avoir fait aimer Jon Snow juste pour le percer de trous à la fin de la saison, merde quoi!!!

Bon, je fais mon deuil. Deuil de Stannis (mine de rien, même si je le détestais à la fin), deuil de Kitty-Kit, et deuil de mon cerveau. Arf.

J’ai vraiment très très mal.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bigreblog 1494 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte