Magazine Culture

Vice-Versa de Pete Docter

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

:star: Inside Out / Vice-Versa de Pete Docter

Vice-VersaDate de sortie : 17 Juin 2015
Durée : 1h34
Réalisé par : Pete Docter et Ronaldo Del Carmen
Avec les voix de : Charlotte Le Bon, Pierre Niney, Mélanie Laurent, Gilles Lellouche, …
Genre : Film d’animation, Comédie, Famille
Nationalité : Américaine

A partir de 3 ans.

Synopsis :

Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité,  Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s’aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme, le Pays de l’Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie…

:star: La bande-annonce

:star: Mon avis :

Canal+ en parlait ce midi comme l’un des meilleurs films d’animation de ces dernières années, et il faut reconnaître que cet éloge est très loin d’être immérité pour ce nouveau petit bijou signé Disney et Pixar. Disponible dimanche en avant-première dans de nombreux cinémas, Vice-Versa est une vraie merveille qui vous propose une introspection dans le cerveau d’une adolescente, Riley, et qui nous permet de découvrir d’une manière originale le fonctionnement de notre mémoire et de nos émotions. Un film tantôt drôle, tantôt bouleversant, qui ne vous laissera certainement pas de marbre pour peu que vous vous laissiez tenter…

Grande enfant que je suis, j’ai réussi à convaincre Superamoureux d’aller voir ce film plutôt qu’un autre, et je n’ai pas regretté une seule microseconde mon choix. Vice-Versa m’a transportée, m’a fait rire, m’a presque fait pleurer et m’a profondément touchée. Dès le départ, j’avais été séduite par cette idée de faire un film d’animation sur les émotions, sur le cheminement de la vie, et qui trouve parfois un écho en nous. Et quand on voit l’histoire portée à l’écran, on se rend vraiment compte de tout le travail des scénaristes, des graphistes, etc. Vice-Versa est une perle, bourré de couleurs, et pourtant parfois assez sombre.

Vice-Versa Emotions

Le coup de force de ce film, c’est qu’il peut plaire aux petits comme aux grands, qu’il parle à tout le monde. On rit, on se sent concerné, on a parfois envie de pleurer et pourtant, au fil du film, on en apprend un peu plus sur les autres émotions et sur combien elles sont nécessaires à notre vie. On apprend aussi énormément sur nous-mêmes, et on aime découvrir la façon dont les réalisateurs nous montrent la mémoire et son fonctionnement vis-à-vis de nos souvenirs. A la fois frais, léger, drôle et d’une certaine gravité, Vice-Versa est unique en son genre et mérite un très beau succès tant il est excellent et passionnant.

Vice-Versa Riley

Pixar nous prouve une nouvelle fois qu’ils sont capables de nous offrir des films d’animation absolument somptueux et qui savent se distinguer de l’univers Disney. Si la voie qu’ils empruntent dans leurs dernières productions peut parfois surprendre et décevoir, je suis personnellement très intriguée par ce qu’ils vont nous proposer pour la suite quand on voit la qualité de ce nouveau long-métrage. Il faut dire que, depuis Là-Haut, j’attendais sincèrement de revoir un grand film signé Pixar et j’ai été plus que servie avec Vice-Versa qui nous entraîne sur un terrain que l’on pense tous connaître, mais que l’on connait finalement si peu.

Vice-Versa Joie-Tristesse

Le seul petit bémol reste cependant le risque que les plus petits ne comprennent pas toute la profondeur de ce film, même si Pete Docter a réussi à vulgariser autant que possible les choses à travers des images et des univers sublimes et une musique qui s’adapte parfaitement aux situations. Je regrette aussi qu’il soit classé en « Comédie » alors qu’il possède une part de tragique et de gravité qui a son importance…

Vice-Versa QG

Cependant, je suis ressortie du cinéma avec l’envie de le revoir, de rire à nouveau avec ces personnages. A n’en pas douter, Vice-Versa fait partie des incontournables de l’année au cinéma !

J'ai adoré ce film


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 56614 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines