Magazine Sport

Chronique du gérant d'estrade : pourquoi les Canadiens de Montréal ne devraient pas payer trop cher pour Mark Streit

Publié le 03 juin 2008 par Sportif
Mark Streit s'est fait beaucoup d'amis dans la grande famille des partisans de hockey de Montréal durant la dernière saison régulière ... et il en a perdu quelques-uns durant les séries éliminatoires. Il faut dire qu'au niveau du rapport qualité/prix, Streit représentait toute une aubaine en 2007/2008 si on considère qu'il a fini 3e compteur de l'équipe devant Markov. Sans compter qu'il est versatile. Tout ça mis ensemble, le voilà en bonne position pour profiter du marché des agents libres.
Malgré tout, je ne suis pas un grand fan de Streit, je trouve qu'il manque de robustesse et d'intensité et qu'il panique souvent avec la rondelle. On l'a très bien vu contre Boston quand l'attaque à cinq ne produisait plus du tout. Comme je fais mon avocat du diable en ce moment, je dirais que Streit s'est tout simplement retrouvé au bon endroit au bon moment et qu'un autre défenseur en aurait fait autant. On se disait justement il n'y a pas longtemps que Sourray était absolument nécessaire pour le "power play" des Canadiens.
Comprenez-moi bien, je ne suis pas contre la signature de Streit, mais pas à n'importe quel prix. Car il y a d'autres agents libres disponibles qui pourraient sûrement bien performer sur notre attaque à 5 et probablement nous en offrir plus en terme de robustesse et de défensive. Voici quelques exemples :
  • John-Michael Liles
  • Teppo Numminen
  • Bret Hedican
  • Brad Stuart
  • Michal Rozsival
  • Brian Campbell

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sportif 292 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine