Magazine Côté Femmes

L'expo Lego : ça casse des briques !

Publié le 17 juin 2015 par Steph2
Le Môme joue beaucoup aux legos, il construit des vaisseaux, des bases spatiales et s'inventent des histoires. Little Marmot a découvert les duplos depuis Noël, auparavant il les boudait un peu mais maintenant il construit des tours, des maisons avec piscine pour les chiens...
L'expo Lego : ça casse des briques !
L'expo Lego, de son vrai nom The Art of Brick de Nathan Sawaya, était donc une sortie incontournable. Elle présente les œuvres de cet artiste qui a décidé d'utiliser pour ses créations des legos comme d'autre choisissent le marbre ou la terre.
Sa démarche est vraiment celle d'un artiste, ses œuvres expriment quelque chose que ce soit un message, une émotion, une histoire.
L'expo Lego : ça casse des briques !

L'avis de Little Marmot (presque 3 ans)
Il était un peu trop petit. Il a aimé le deux premières salles puis il a compris que non il ne pourrait toucher à rien, qu'il n'était pas question de mettre sa touche personnelle.
Il a déambulé dans l'exposition sans trop regarder puis parfois certaines œuvres ont attiré son attention presque malgré lui. Ainsi il a été fasciné par le vitrail lego et les jeux de lumière et par le dinosaure bien sur.
L'expo Lego : ça casse des briques !
Il a regardé les films, l'attrait des écrans sans doute.
Il a beaucoup aimé la "piscine de Duplo" dans la boutique.
L'expo Lego : ça casse des briques !
L'avis du Môme (5 ans et demi)
Clairement il a adoré. Il a profité des audio-guides spéciaux pour les enfants et il a écouté toutes les pistes.
Il a été vraiment très intéressé par les différentes explications et surtout impressionné par la quantité de   briques utilisées.
L'expo Lego : ça casse des briques !
Ce qui l'a beaucoup intéressé aussi c'est l'histoire de l'artiste et son jeune âge à ses début, qu'il avait lorsqu'il a commencé à construire un chien, des villes en lego...
Il a aimé voir la Joconde, le crayon, la nageuse, les têtes de morts... Et bien sur le dinosaure.
Lui aussi a beaucoup aimé pouvoir jouer aux legos ensuite sur la grande table et j'avais beau lui dire qu'il en avait plein à la maison, j'ai eu du mal à le déloger. 
L'expo Lego : ça casse des briques !
Mon avis :
C'est une très belle exposition. Les œuvres sont souvent très expressives et surtout d'une rare qualité d'exécution.
L'expo Lego : ça casse des briques !
Dans la salle où sont regroupées les œuvres copiant des classiques de l'histoire de l'art, j'ai été épatée par les sculptures gigantesques comme la statue d'Auguste avec le bras tendu. Ce sont des prouesses techniques. 
Il est très intéressant d'écouter l'audio- guide pour comprendre sa démarche d'artiste. Il a l'air très sympathique !
L'expo Lego : ça casse des briques !
J'ai aimé été bluffé par cet homme suspendu avec la finesse de la musculature, par la poésie de la robe de soirée avec les lego qui volent, par le réalisme du couple et de l'oiseau, par la force des portraits et  bien sur le dinosaure qui est incroyable !
Cette exposition montre aux enfants à quel point l'art peut prendre maintes formes et dans n'importe quel matériaux. Elle montre aussi son universalité.
Pour découvrir l'œuvre de à l'expo The art of the brick, direction hall 8 au centre des expositions Porte de Versailles. Il y a un parking pour ceux qui sont en voiture, sinon la ligne 12 ou le tram ou encore les bus.
L'entrée est de 13 euros 50 pour les enfants et 16 euros 50 pour les adultes. C'est très cher mais ce genre d'oeuvres n'a d'intérêt que si on les voit en vrai. Je vous conseille de réserver au préalable surtout le week-end car il y a du monde. Vous avez jusqu'au 30 août. Je conseille l'expo à partir de 5 ans, nous y sommes restés 2 heures.
En rentrant les garçons ont filé dans leurs chambres pour jouer aux legos, de telles œuvres, ça motive !
L'expo Lego : ça casse des briques !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Steph2 11754 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte