Magazine Culture

Diaspora | Des artistes de Guadeloupe au Pool Art Fair

Publié le 16 juin 2015 par Elledit8 @elledit8

La scène artistique guadeloupéenne est riche et sans frontière. De nombreux artistes de Guadeloupe font rayonner leurs racines dans l’Hexagone et à l’étranger au travers d’œuvres avant-gardistes, inspirées, sans bénéficier d’une visibilité sur l’île. Le projet Diaspora leur offre l’opportunité d’exposer au Pool Art Fair de Guadeloupe. Un Kisskissbankbank a été mis en place pour récolter 30% du budget total de cette opération, les autres 70% étant pris en charge par les artistes participants et les institutions. Sensible à cette démarche, je me suis rapprochée de l’association Frère indépendant pour vous sensibiliser au projet.

Le salon Pool Art Fair

Promu par l’association Frère indépendant, le salon Pool Art Fair a acquis une solide réputation dans le monde de l’art contemporain. Des éditions se tiennent à New York, à Miami, en Martinique et en Guadeloupe. L’édition 2015 de Guadeloupe se tiendra du 19 au 21 juin au terminal de croisière de Pointe-à-Pitre autour d’une quarantaine d’artistes. Ce rendez-vous dédié à l’art est un carrefour où se rencontrent les amateurs d’art; une occasion pour les artistes d’échanger avec le public, une opportunité de faire connaître leur travail et de vendre des œuvres à de potentiels acheteurs.

  • 18 juin 

19h -21h:  vernissage

20h – 2h: soirée The place to be

  • 19 juin

9h – 12h: viste des scolaires

  • 20 juin

11h30 – 12h30: rencontre avec l’artiste invité Salustiano

13h00- 14h00: « La mémoire est-elle en danger »?

  • 21 juin

11h – 14h: brunch by La Table de Coco – régate de voiles traditionnelles – musique live (fête de la musique)

Le projet Diaspora

Le projet doit permettre à 5 artistes originaires de Guadeloupe évoluant hors de l’île de promouvoir leur travail au sein du prochain Salon PooL Art Fair. Ils seront accompagnés d’une commissaire d’exposition et d’un journaliste. Parmi les artistes participants, vous pourrez retrouver:

  • Rony Sidon, Dublin

Cet artiste installé à Dublin propose des compositions métissées se nourrissant de ses racines guadeloupéennes et de la société irlandaise dans laquelle il évolue aujourd’hui.

  • Françoise Semiramoth, Marseille

Les créations de Françoise Semiramoth s’inspirent des expériences vécues par l’artiste. Spécialisée dans l’art africain et océanien, l’artiste refuse toute étiquette qui la cantonnerait à un registre en particulier. Parmi les sujets traités: la réflexion identitaire.

  •  Patrick Nupert, Paris

 Patrick Nupert se réalise dans ce que l’on pourrait qualifier d’oxymore pictural. Le choc d’éléments a priori divergents l’inspire et offre l’expérience d’une réalité autre.

J’ai entendu parler de cette belle initiative sur Instagram via le profil de Lyne qui œuvre au sein de l’association Frère indépendant. Il reste 39 jours pour réunir la somme attendue. Je vous invite à me rejoindre sur la plateforme Kisskissbankbank pour soutenir un projet au service de l’art. A ce jour, 1440€ ont déjà été récoltés sur les 7000€ nécessaires.

En Guadeloupe on dit « Sé grenn diri ki ka fè sak diri » (littéralement: ce sont les grains de riz qui font les sacs de ri).

Ensemble, aidons-les à atteindre l’objectif fixé

;-)

http://www.kisskissbankbank.com/diaspora-pool-art-fair-guadeloupe-2015


INFOS PRATIQUES

Contact : lyne@frereindependent.com

Facebook : PooL Art Fair

www.poolartfair.com


Pool Art Fair


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elledit8 3562 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine