Magazine Cinéma

Le scaphandre et le papillon

Par Tibo75
Le scaphandre et le papillon
mardi 03 juin 2008
Ce film m'a fait penser à "Mar Adentro". Même s'il n'évoque pas l'euthanasie, "Le scaphandre et la papillon" montre un homme coincé dans son corps. Mais là où "Mar Adentro" était à mon goût trop tourné vers le pathos, "Le scaphandre" se concentre plus sur la vie intérieure du personnage principal. Son corps est mort mais son esprit est toujours vivant. Il dépend de son corps qui va le tuer.
Tout le début du film où l'on voit à travers les yeux du héros est magnifique. On s'identifie avec le personnage et comme lui on voudrait sortir de sa carcasse.
Il y a quelques longueurs par ci par là qui m'ont fait retirer une étoile. Il n'y a pas trop d'histoire (je ne sais pas exactement comment dire les choses car il y a une histoire mais ce qui manque surtout, c'est peut-être une intrigue).
Mathieu Amalric joue superbement grâce à son regard captivant.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tibo75 122 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines