Magazine Culture

Romantisme et modernité, conférence par Michel Guérin

Publié le 14 mai 2009 par Lapenseedemidi


Romantisme et modernité, conférence par Michel Guérin

Résumé de la conférence :

Stendhal, qui a rencontré Delacroix en 1823, est cité par Baudelaire dans les écrits où le poète critique d'art essaie, dès 1846, de cerner la " modernité " et " la vie moderne ". Delacroix mentionne Stendhal dans son Journal et se plaît à rappeler son conseil : " Ne négligez rien de ce qui peut vous faire grand ! " Baudelaire emprunte au " romanticisme " stendhalien, en même temps qu'il place Delacroix en tête d'un mouvement où romantisme et modernité viendraient à coïncider. Ce sont ces rencontres d'artistes, d'époques, de tons de voix et d'intentions éthiques ou esthétiques qu'on tentera de comprendre et d'interpréter entre romantisme et modernité - c'est-à-dire entre 1823 (Stendhal publie le premier Racine et Shakespeare) et 1863 (publication de l'article nécrologique de Delacroix par Baudelaire).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lapenseedemidi 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine