Magazine Culture

On y était : Of Monsters and Men au Trianon

Publié le 18 juin 2015 par Swann

Pour leur première date française après la sortie de leur nouvel album, Beneath the Skin, le groupe islandais Of Monsters and Men avaient rendez-vous pour la seconde fois avec un Trianon plein à craquer. Après une bonne première partie assurée par les Norvégiens Highasakite, Of Monsters and Men (OMAM) apparaît enfin entre trois spots blancs, sur une scène peu éclairée enveloppée d’une couche de fumée alors que se dressent dans le fond quatre « M » en néons.

C’est parti.

Of Monsters and Men Trianon

On est tout de suite plongé dans un univers fantasmagorique avec A Thousand Eyes, la chanson la plus flippante de leur nouvel opus. Les enchaînements entre les titres sont rapides, les prises de paroles peu nombreuses (souvent un « thank you » retenu, bien que teintées d’une sincère timidité. Quasiment toutes les nouvelles compositions de Beneath the Skin seront jouées, en alternance avec leurs anciens succès de My Head is an Animal : King and Lionheart, Slow and Steady, Mountain Sound, Lakehouse qu’ils « aiment bien jouer sur scène », Dirty Paws et le tube Little Talks qu’ils feront entonner au public.

Les versions live sont plutôt fidèles à l’album, plus rock que pop. Toute la tonalité « tribale » (Wolves Without Teeth, Crystals…) se retrouve bien sur scène grâce aux cinq musiciens supplémentaires, quasiment tous multi-instrumentistes, ajoutés aux cinq membres officiels. Oui oui, ils sont bien 10 sur scène, image toi ce que ça envoie aux oreilles. On retrouve notamment trois cuivres (trompette, trombones, et des cousins) ainsi qu’un renfort guitare-percus nécessaire pour retranscrire le son plein de Beneath the Skin. Si côté musique on est plutôt comblés, on mettrait un petit (tout petit) bémol sur les interactions scéniques et l’éloquence du groupe, qui échange peu si ce n’est quelques regards enchantés… (à l’exception près de cet instant soudain où, sur un coup de tête, Nanna entraîne Brynjar à sauter avec elle dans la fosse et rejoindre un public comblé le temps d’une danse).

1h30 de show. 1h30 de « qu’est-ce que c’est beau ».

Setlist : Thousand Eyes / Human / King and Lionheart / Slow and Steady / Empire / Hunger / Wolves Without Teeth / Mountain Sound / I Of the Storm / Black Water / Crystals / Lakehouse / Little Talks / Winter Sound? / Bis : Dirty Paws / Silhouettes / We Sink


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Swann 78144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog