Magazine Cinéma

Faire renaître un cinéma à Safi

Par Cinemasfi

L'Association "accueillir les troupes théâtrales et les arts de la scène en général.Faire renaître un cinéma à SafiEt bien il se trouve tout simplement que l'auteur de ce blog a voulu passer de la théorie à la pratique et s'est engagé avec d'autres pour créer une association culturelle dont l'objectif n'est pas moins que de faire revivre le cinéma à Safi.La Maison des Arts" et ses militants ont donc entamé une procédure auprès du conseil municipal et au sein de ses commissions pour que lui soit octroyé le cinéma.
Le projet a été présenté à M. le Wali de la région Doukkala Abda qui y a prêté une oreille attentive et lui a apporté son soutien. Il est aussi encouragé par le CCM et son directeur M. Nour-Eddine Sail. " La Maison des Arts" est par ailleurs parrainée par le réalisateur safiot Nour-Eddine Lakhmari qui en est vice-président honoraire. Et pour finir, l'association vient de recevoir la promesse de don d'un projecteur 35mm de la part d'un cinéma suisse. D'autres négociations sont par ailleurs en cours pour l'acquisition d'équipement. Mais la décision la plus importante, celle du don de la salle, est aujourd'hui entre les mains des élus locaux... A suivre!
Depuis mai dernier, l'association "Dar al Founoun", ou "La Maison des Arts", milite pour que soit réhabilité le cinéma municipal de Safi. En effet, il y a presque 20 ans qu'à été construite au Plateau une salle municipale - au croisement de l'Avenue My Idriss I et de l'Avenue Ibn Zaidoun, en face du siège de la RADESS. La salle a très vite été oubliée de tous, et pour cause, elle avait presque aussitôt été transformée en entrepôt de matériaux de construction pour la municipalité. Il y a quelques années de cela, elle a été donnée au Pr. Mohammed Akkar pour y construire, en lieu et place, son école privée. Ce dernier ayant abandonné son projet, la salle est restée là, mais est aujourd'hui l'objet de convoitises immobilières pour son emplacement stratégique sur un des plus grands axes du centre ville.
Faire renaître un cinéma à SafiLes lecteurs de cet espace se demandent sans doute quelles sont les raisons de la mise en pause de l'agenda culturel de Safi. Si tel était le cas, Safi deviendrait la première ville marocaine possédant son cinéma municipal, géré de surcroit par une association. Le concept, fondamentalement non commercial, est peut-être une solution à la crise que vit actuellement le Maroc qui voit fermer ses cinémas les uns après les autres. Un cinéma associatif, sans obligations de rentabilité (au sens commercial), serait plus libre de se mettre au service du public et des artistes avec une programmation artistique variée et non limitée au cinéma. Elle pourrait au minimum présenter aux Safiots les sorties cinéma marocaines, héberger les évènements existants en se mettant au service des autres acteurs associatifs, des Festivals et semaines culturelles, mais aussi


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cinemasfi 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines