Magazine Cuisine

Carottes / Orange / Avocat / Coriandre. Magique !

Par Eric Bernardin

DSCF3554

Vous vous en êtes forcément aperçus. Depuis quelques temps, la cuisine ne m'intéressait plus. Plus d'envie. Plus d'inspiration. L'impression de tourner en rond. Et puis je suis tombé sur quelques sites américains par sérendipité. Tout n'est pas exceptionnel, évidemment, mais je suis tombé sur pas mal de recettes qui m'ont fait sacrément envie. Pour la plupart, cela concerne la cuisine des légumes, ce qui convient bien à la saison et au maintien de ma ligne. Adoptées donc.

En voici une première, très simple, mais c'est vraiment de la bombe, autant au niveau du mariage des saveurs que des textures.

La recette originale utilisait des mini-carottes. Peut-être qu'il y en avait de dispo à Grand Frais. Mais je ne me voyais pas faire 40 km aller/retour pour cela. J'ai donc pris des carottes nouvelles que j'ai coupées en deux dans le sens de la longueur et de la largeur, puis chaque morceau a été divisé en trois dans dans le sens de la longueur (donc 12 morceaux par carotte). Compter une carotte et demi par par personne, voire deux.

Préchauffer le four à 200 °C

Faire une sorte d'aïoli en mélangeant/malaxant dans un mortier

- 2 gousses d'ail

- 2 cuillers à soupe d'huile d'olive

- 10 graines de coriandre

- 1 pincée de cumin torréfié

- 2 tours de moulin à poivre

Bien enrober les carottes de ce mélange puis les mettre dans un plat ou vous aurez versé au fond un demi-verre d'eau. Recouvrir d'un papier sulfurisé et laisser ainsi 25 mn. Puis ôter le papier et laisser encore 35 mn. Laisser légèrement tiédir (10 mn, pas plus)

Pendant ce temps, lever les suprêmes d'orange (une par personne). Récupérer précieusement le jus en pressant les membranes résiduelles. Y rajouter un jus de citron, un beau trait d'huile d'olive, et de la coriandra fraîche hachée.

Couper l'avocat (un pour deux personnes) en deux puis enlever la peau et couper en fines tranches. Les placer de suite dans la sauce pour éviter qu'elles s'oxydent. Ajouter les suprêmes d'oranges et les carottes encore chaudes. Servir.

DSCF3556

Le look n'est pas parfait, car l'avocat était un peu crémeux. Du coup il "salit" un peu l'ensemble. Mais c'était extra ! Il y a du chaud/froid, du sucré/salé, du doux/acide, du croquant/crémeux... En accompagnement, un Riesling Allemand Kabinett serait parfait, je pense. Je le referai avec des mandarines et des jeunes carottes dans une version plus présentable.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine