Magazine Culture

La PETITE fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour Eiffel de Romain Puertolas

Par Vive_les_betises

Un homme rentre chez un coiffeur et lui explique qu'un beau jour sa factrice est venue lui demander l'autorisation de décoller, non pas en avion ou hélicoptère mais bel et bien pour voler de ses propres ailes pour pouvoir rejoindre sa fille qu'elle vient d'adopter au Maroc.

Mon avis : Quand j'ai choisi ce titre à la médiathèque, il me fallait une taille pour le Petit Bac. J'ai regardé dans la section livre audio mais rien, pas de taille, j'allais renoncé quand je suis passée devant la table des nouveautés  et il était là et ça été une évidence parce que j'avais envie de quelque chose de léger.

Alors bien entendu, l'auteur a son style si particulier, le même que dans le fakir avec des évènements improbables qui s'enchaînent, des phrases et des énumérations à rallonge et une bonne dose de blagues pourries mais complètement voulues et assumées. Pourtant, il m'a semblé que celui-ci avait quand même un peu plus de finesse.

L'auteur s'attaque aussi a du lourd : la mucoviscidose, l'impossibilité d'enfanter quand on est femme et du coup l'adoption et aussi le nuage de cendres du volcan islandais et la culpabilité, thème que l'on découvre à la fin.

J'ai vraiment beaucoup aimé le personnage de Providence, la factrice qui va apprendre à voler, un apprentissage complètement loufoque et vraiment drôle et aussi de celui de sa fille adoptive, Zéhara. C'est là que j'ai trouvé que l'auteur fait preuve de plus de finesse car il a très bien décrit la relation qui se noue entre cette femme et cette petite fille malade. Il y a finalement beaucoup de moments très émouvants mais je n'ose pas en dire trop de peur de spoiler.

Un roman que j'ai dévoré, entre fou rire et larmes aux yeux. Mon seul regret concerne la fin, j'aurai préféré que Léo, l'homme qui va chez le coiffeur, ne lui révèle pas les véritables raisons de sa venue car du coup les 40 ou 50 dernières pages m'ont paru de trop ou la tonalité en était forcée, faisait trop faux et je n'ai plus réussi à adhérer.

challengerl2014
 13ème titre

98438537
TAILLE pour la 4ème ligne


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vive_les_betises 3002 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines