Magazine Beaux Arts

Exposition «La Mer» Ange Leccia à la Forteresse de Salses

Publié le 21 juin 2015 par Philippe Cadu @ContempodeLArt
Exposition «La Mer»  Ange Leccia à la Forteresse de Salsesdu 21 juin au 4 octobre Exposition «La Mer»  Ange Leccia à la Forteresse de Salseshttp://www.salses.monuments-nationaux.fr/

Le Centre des monuments nationaux (CMN), en collaboration avec l'association In Visu, présente une exposition de l'artiste contemporain Ange Leccia,

Exposition «La Mer»  Ange Leccia à la Forteresse de Salses
La Mer (1991) // OEuvre exposée dans le corps de logis
" La Mer est une vidéo réalisée en 1991 en Corse. Il s'agit d'une projection à la verticale du mouvement incessant de vagues déferlant sur la plage de Nonza. Lors de la prise de vue, l'artiste a basculé sa caméra afin de saisir une image vue de dessus. Le ressac ininterrompu s'appréhende comme une pulsation, une respiration. Les assauts verticaux et continus des vagues déterminent inspiration et expiration. Jouant sur les motifs sinueux, lumineux et graphiques du mouvement de l'eau, de l'écume et du sable et les valeurs d'une image en noir et blanc, la caméra transforme les vagues en montagnes, la profondeur en planéité, le figuratif en abstraction. Cette vidéo s'inscrit dans un travail plus contemplatif sur le paysage et les éléments " (FRAC Corse).
Exposition «La Mer»  Ange Leccia à la Forteresse de Salses
Orage A, Orage B (2000) // OEuvre exposée dans les écuries est.

" La lumière des éclairs sur fond sombre s'inscrit dans la continuité de la peinture de paysage. L'étude de la luminosité et l'effet produit par les contrastes rappellent les oeuvres du Lorrain ou de Joseph Vernet. Mais cette oeuvre est également en mouvement et sonore : le spectateur se trouve dans un espace à l'intérieur duquel il perçoit l'orage dans ses manifestations visuelles et auditives. Les différentes parties de l'écran s'éclairent tour à tour en fonction du jeu des éléments climatiques. Le clignotement lumineux des éclairs qui zèbrent le ciel et illuminent les nuages noirs, les grondements sourds du tonnerre et le crépitement de la pluie évoquent un véritable déluge, le paysage n'est que lumière. Le visiteur est au coeur de la pièce, en déplacement face à cette oeuvre en mouvement. Le dispositif place ainsi le spectateur dans un environnement visuel et sonore lui restituant les sensations du déchaînement climatique, la fascination de l'esthétique du spectacle naturel et les frayeurs enfantines qui y sont liées " (V. D. -L., MAC VAL 2014)

Exposition «La Mer»  Ange Leccia à la Forteresse de Salses
Nymphéa (2007) // OEuvre exposée dans les écuries sud.
Ange Leccia filme frontalement une femme sous l'eau où son corps évolue calmement. L'attrait de cette pièce aquatique tient tant aux effets produit par la présence de l'eau qu'au magnétisme du regard de la femme sur le spectateur. Quasiment hypnotique, cette vidéo complète le thème de " La Mer ", l'amplifie et par ses références, rejoint la mythologie de l'eau et sa picturalité. Le visage immergé de l'ondine est celui de l'actrice Laetitia Casta qui avait déjà collaboré avec Ange Leccia pour le film " La Déraison du Louvre " en 2005.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 34619 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte