Magazine Cinéma

On a lu le Roman Prix Orange 2015, Dans son propre rôle de Fanny Chiarello

Par Filou49 @blog_bazart
22 juin 2015

  Le  7ème Prix Orange du Livre a été  remis il y a quelques semaines  maintenant à Fanny Chiarello pour son roman "Dans son propre rôle" paru aux Editions de l'Olivier.

Le Prix Orange du Livre récompense, depuis 2009, une œuvre littéraire écrite en français et publiée entre le 1er janvier et le 31 mars de l’année en cours. Parmi les trente ouvrages choisis par le jury début mars, cinq romans ont été retenus début mai et proposés au vote du public du 7 au 26 mai sur le site lecteurs.com.

Si nous ne faisions malheureusement pas partie du jury, nous avons quand même eu la chance de lire le roman lauréat, et c'est Michel qui nous dit si le prix est mérité ou pas :

role

« L’opéra, Mrs Doolittle, n’appartient à personne. Je suis une téléphoniste qui chante sur les plus grandes scènes du monde, et ma sœur a taillé mon premier costume de scène dans un rideau ; vous, vous êtes une femme de chambre qui assiste à des représentations en robe de dancing. Et alors ?  

 - Vous étiez téléphoniste ?

- Plusieurs années, dans la petite ville de Blackburn. Quand je me suis présentée à un concours de chant, c’était pour relever un pari. Vous comprenez ? C’était une blague. Le cours de ma vie a changé à cause d’une blague, sans altérer le cours du monde, et je vais vous dire pourquoi : parce qu’il n’y a pas de déterministe, ni de prédestination. Personne n’a décidé avant votre naissance que telle ou telle serait votre place, et tout l’édifice social ne s’effondre pas sous prétexte qu’un jour, vous décidez de changer de case. »

 Sud de l’Angleterre 1947. A cause d’une lettre mal adressée, une femme de chambre du Grand Hôtel de Brighton rencontre la domestique muette du manoir d’un village voisin. Fennella a perdu la parole pendant la guerre, Jeannette, elle, a perdu son mari. Jeanette est déjà morte. Toutes deux soignent leurs vies boiteuses grâce à une passion pour l’Opéra et pour la Diva Kathleen Ferrier. Fennella a une semaine, pas un jour de plus, pour convaincre Jeanette qu’elle est vivante, que personne ne s’occupera d’elles et qu’elles doivent prendre leurs vies en main. «  Le rêve est permis à ceux qui veulent y croire, nous sommes ce que nous voulons être ».

  Roman social qui donne une description précise de l’insupportable condition des domestiques et autres caméristes dans l’Angleterre de l’après-guerre où perdure des conditions de travail d’un autre âge : Un domestique ne peut avoir de vie personnelle et ne doit jamais croiser le regard de Monsieur ou Madame. Un domestique est une ombre, un meuble, un objet animé.

« Dans son propre rôle » devient au fil des pages un délicat roman sur la quête d’autonomie et sur le besoin de croire en l’avenir. Plaisir d’une belle écriture, tout est là, le fond et la forme.

Bref, on peut maintenant le clamer haut et fort : Fanny Chiarello a vraiment mérité le Prix Orange du Livre 2015.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines