Magazine Culture

Cinéma : Vice Versa, la critique

Publié le 22 juin 2015 par Framboise32

VICE VERSA

Film d’animation américain réalisé par Pete Docter avec Amy Poehler, Bill Hader, Mindy Kaling, Phyliss Smith, Lewis Black, John Ratzenberger, Diane Lane, Kyle MacLachlan

Synopsis : Grandir n’est pas de tout repos, et la petite Riley ne fait pas exception à la règle. À cause du travail de son père, elle vient de quitter le Midwest et la vie qu’elle a toujours connue pour emménager avec sa famille à San Francisco. Comme nous tous, Riley est guidée par ses émotions – la Joie, la Peur, la Colère, le Dégoût, et la Tristesse. Ces émotions vivent au Quartier Général, le centre de contrôle de l’esprit de Riley, et l’aident et la conseillent dans sa vie quotidienne. Tandis que Riley et ses émotions luttent pour se faire à leur nouvelle existence à San Francisco, le chaos s’empare du Quartier Général. Si la Joie, l’émotion dominante de Riley, tente de rester positive, les différentes émotions entrent en conflit pour définir la meilleure manière de s’en sortir quand on se retrouve brusquement dans une nouvelle ville, une nouvelle école et une nouvelle maison.

Vice Versa est le quinzième long métrage de Pixar. C’est en regardant sa propre fille grandir et subir un bouillonnement hormonal intense, au début de son adolescence, que le réalisateur Pete Docter a eu l’idée de créer ce film,centré autour des émotions humaines. Pete Docter dit avoir lu beaucoup sur le sujet et rencontré des spécialistes mais en aucun cas le film est scientifique. C’est de la fiction.  Vice Versa marque la seconde collaboration entre le réalisateur et le compositeur Michael Giacchino . Le film est sorti le 17 juin 2015 .  Vice Versa a récolté 91 millions dès son premier week-end. Il est distribué par The Walt Disney Company france. La bande annonce est ici 

Vice Versa nous emmène dans l’univers des émotions à travers une petite fille Riley. On la découvre bébé et on la quitte à l’adolescence. Le bébé joyeux fait place à l’adolescente rebelle, et mal dans sa peau. On pénètre dans le cerveau de Riley et on fait connaissance avec ses émotions. La joie est présente depuis le début. Puis vient la tristesse qui prend de plus en plus de place, la peur, la colère et le dégout. Joie, Tristesse, Dégoût, Colère, Peur sont des petites personnages très colorés et sont de différentes formes. Ils sont drôles. La joie et la tristesse vont se perdre à l’adolescence laissant la place aux autres émotions. L’attitude de Riley change et est incompréhensible aux yeux de son entourage. Vice Versa nous touche. Riley ressemble à toutes les petites filles, ses émotions lui échappent. Le réalisateur nous emmène dans les souvenirs, dans le subconscient, nous montre les émotions, nous rend nostalgique. Le réalisateur fait appel aux dessins de picasso, à Miro pour les pensées abstraites. L’idée est belle.  Le film reste léger et drôle. La fin nous montre l’importance de chaque sentiment….

Vice Versa est un joli film original et surtout inventif


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine