Magazine Culture

Paroles de blogueuses | Mon voyage épucurien en Australie, Ozdelicious

Publié le 22 juin 2015 par Elledit8 @elledit8

Ma route a croisé celle de Mathilde du blog Ozdelicious sur Twitter. Nos intérêts communs pour la gastronomie et l’Australie m’ont amenée à l’interviewer sur le beau projet de voyage qu’elle prépare avec son conjoint pour l’automne prochain. Aventure, curiosité, goût des autres seront au rendez-vous de l’expérience humaine qu’ils s’apprêtent à vivre et à partager.

ozdelicious

1. Pourrais-tu nous exposer les grandes lignes du projet OZDELICIOUS? 

Le projet Ozdelicious est basé sur trois grands axes : le voyage, la cuisine et la solidarité. Jean-David et moi souhaitions au départ partir pour améliorer notre anglais puis nous avons réalisé que notre voyage pourrait avoir plusieurs utilités. 

Nous sommes passionnés de cuisine depuis longtemps surtout pour découvrir des produits étrangers comme en Islande : Skyr ou Harðfiskur. De plus, l’idéal lors de ce voyage serait de rencontrer des Chefs australiens, des amateurs ou des semi-professionnels pour partager leur cuisine.

Quant au voyage, notre objectif serait de faire le tour de l’Australie en passant par Perth, la Tasmanie ou encore Sydney… mais aussi en fonction de nos rencontres. Enfin, nous souhaiterions aider la cause animale et l’environnement australiens en rendant par exemple service dans des fermes spécialisées ou parcs afin d’enrichir notre voyage humainement parlant.

2. Pourquoi avoir choisi l’Australie comme destination pour conjuguer voyage, cuisine et solidarité?

Certains de nos proches nous ont suggéré l’Angleterre (car à la base nous partons pour renforcer notre anglais) mais comment vous dire… Nous voulons du soleil, l’eau turquoise et la mentalité australienne est considérée comme la plus cool. C’est donc très naturellement que nous leur avons expliqué que l’Océanie était notre eldorado.

Il faut savoir que l’Australie est un pays gigantesque, qui offre des paysages totalement différents et une flore spectaculaire. De plus, le visa Working Holiday est le plus simple à obtenir. L’addition de ces deux points fait de l’Australie la destination idéale.

D’ailleurs, la cuisine australienne est un mélange d’origine britannique, asiatique et bush. Nous pourrons y apprendre de nombreuses recettes. Les Australiens sont aussi très proches de la nature et de leur environnement et en défendant une cause qu’ils affectionnent, nous pourrons comprendre et adopter leur mentalité.

Beaucoup de Français partent en Australie et débutent leur périple à Sydney ou Melbourne. Pour trouver plus facilement des opportunités et rencontrer des locaux, nous commencerons notre voyage à Perth (à l’Ouest de l’Australie).

3. Combien de temps va durer votre voyage épicurien ?

Nous partons avec un billet aller simple en poche qui nous permettra d’aviser pour notre retour. En effet, nous pensons rester au moins un an si les circonstances le permettent.

Dans la vie il y a des opportunités à savoir saisir, alors il n’est pas impossible que notre voyage dure plus longtemps. A contrario, si nous partons au bout de 6 mois, nous aurions la sensation d’avoir échoué.

4. Parle-nous des actions bénévoles que vous avez l’intention de mettre en place en faveur de la protection de la faune et de la flore australienne ?

Les Australiens sont très proches de la nature et plus particulièrement de la leur. Avec une faune à la fois dangereuse et curieuse, le pays d’Oz est le plus riche en terme d’espèces.

Jean-David et moi voudrions découvrir la vie dans les fermes (animaux) et la faire partager à notre communauté. De plus, nous aimerions découvrir les différents reptiles mais aussi les espèces les plus « mignonnes » comme le quokka ! Et pourquoi pas envisager un selfie avec !

:)

Concernant la flore, l’Australie est composée de plusieurs types de climats, passant du tropical au désertique. La flore est un écosystème fragile, il est important pour nous de la préserver, avec comme action, par exemple, d’aider une association locale pour limiter les déchets sur les plages et sensibiliser les Backpackers.

5. Avant de vous souhaiter le meilleur pour cette formidable aventure, j’aimerais que tu nous dévoiles ton adresse gourmande de la capitale.

Avoir une seule adresse gourmande à Paris me parait bien difficile. Pour être honnête, nous aimons la bonne nourriture mais comme tout jeune qui se respecte, nous sommes toujours à la recherche de bons plans.

Mon restaurant favori pour le moment est Khao Thai, un restaurant thaïlandais. Il se situe rue Sévigné ou rue Dauphine (il y en a deux). Vous pouvez vous en tirer pour 30 euros avec le menu dégustation qui se compose d’une entrée, plat et dessert.  Si je peux vous conseiller la mangue en dessert, c’est juste la touche parfaite de fraîcheur.

Jean-David, lui, aime beaucoup le restaurant de Pierre SANG vers Oberkampf (sûrement parce qu’il supporte Saint-Etienne, comme lui :p) qui propose une fusion de saveurs entre les terroirs français et coréen (6 plats pour 39€ le soir). Pour la touche street food, il vous suggère El Nopal Tacos & Burrones, un super mexicain près du canal st Martin qui va relever vos papilles.


Ta destination favorite

L’Islande

Un lieu particulièrement apprécié

Le Sacré-Coeur à Paris

La dernière chose que tu fais avant de t’endormir

Mettre mon réveil

Ton dernier livre lu

J’ai pas pleuré d’Ida Grinspan

Ton parfum du moment

La vie est belle de chez Lancôme

Ton dernier film vu

Kingsman

Une image qui t’inspire

L’avancée des Icebergs vers la mer

Islande


A la lecture de cette interview, j’espère que vous serez aussi curieux que moi de suivre leurs aventures. N’hésitez pas à les rejoindre dès maintenant sur leur blog et sur les réseaux sociaux (Pinterest , Facebook , Twitter ) pour ne rien manquer de leurs préparatifs et de l’aventure à venir!

Ozdelicious

www.ozdelicious.com/fr/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elledit8 3838 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine