Magazine Culture

TIOU en concert aux Anartistes

Publié le 23 juin 2015 par Idherault.tv @ebola34

TIOU

Tombé dans la marmite:

Un piano à la maison. Le père y passe, quand il n'est pas dans son studio photo, la plupart de son temps. Essentiellement du jazz et du blues. La mère chante sur les standards qu'il joue.
Des vinyles partout mais aussi, des tableaux.
Les deux parents peignent, TIOU s'exprime d'abord par le biais de cette pratique.
Mais il hérite du saxophone de papy.
École de musique municipale mais l'école, c'est pas pour lui.
Ado, il arpente avec ses potes les bars, les concerts, la rue et vit essentiellement la nuit. Un enfant des bistrots, même si le bistrot n'est pas un père pour lui. Plus un pote.
Il découvre les musiques plus minimalistes avec des textes en français.
Il commence à écrire, de plus en plus. Partout. Sur ses cahiers d'école, dans le bus, sur un comptoir. Un jour, il met ses poèmes sur les accords de piano que son père lui a montré.
Les premières chansons naissent.

TIOU en concert aux Anartistes

Tiou agrandit :

Aujourd'hui, TIOU représente la relève de la jeune scène française, promis à l'incarnation du " rock-hip-hop-brélien " en France.
Après plus de 150 concerts solo réalisés un peu partout en France, il s'entoure dès mai 2012 de jeunes musiciens complices, passionnés, nourris aux influences diverses : jazz, rock, électro-blues-hip hop.
Les morceaux originels du poète ont été triturés, nourris et sont sortis éclairés d'une nouvelle énergie, d'un nouveau souffle venu d'ailleurs.
Cette transformation s'est révélée d'abord sur scène et le retour positif fut immédiat : TIOU remporte les bravos du public de la Scène Découverte du festival " Alors...Chante ! " de Montauban 2012 ... suivant ainsi les traces de Carmen Maria Vega, Yves Jamait, Vendeurs d'Enclumes, Renan Luce, Jeanne Cherhal...
Il fallait ensuite le suivre sur sa tournée nationale où on pouvait voir que TIOU et ses musiciens s'en donnaient à cœur joie, comme des gosses friands de sensations musicales fortes.

La sortie du 1er EP de TIOU " ON EST DES GOSSES ! " : la concrétisation

Depuis ses débuts de scène, le nom de TIOU se répandant telle une traînée de poudre un peu partout en France, il était temps alors de travailler dur pour sortir un 1er disque décalé, inspiré à l'image de l'artiste phénomène sur scène et enfoncer le clou des rumeurs. C'est chose faite.
Le 6 titres de TIOU " ON EST DES GOSSES ! " enregistré dans le célèbre studio Polygone à Toulouse, confirme toutes les espérances..!

REFERENCE SCENES

Lauréat du Festival Alors...Chante! 2012 de Montauban : les bravos du public
1ere partie de Carmen Maria Vega, de TRYO, Festival MUSICALARUE (Luxey), Festival POLYSONS (Montbrison), Biennale de la chanson (Bruxelle), L'Eté à Pau (64), Festival "EN BONNE VOIX (Pessac), Printemps de Bourges Off, ...Entre fin 2010 et 2012, TIOU a tourné dans plus de 100 lieux : cabaret, centres culturels, festivals...

Les Mots de Tiou :

" Le partage de la scène à plusieurs est pour moi une première consécration de tout un travail qui a débuté il y a déjà plusieurs années. Même si j'ai vraiment beaucoup appris au niveau scénique lorsque je tournais en solo, c'est entouré de musiciens que j'imaginais déjà les morceaux que je composais.
Dès le début de l'aventure, des premières esquisses musicales, je concevais mes chansons en tant que brouillon pour un aboutissement futur ; aussi lointain pouvait-il être.
J'enregistrais, jouais chaque morceau en me disant que ce n'était qu'une première étape.
Je les entendais avec des arrangements différents, une assise musicale plus conséquente.
Une envie, un besoin de faire grandir mes morceaux par des musiciens expérimentés, passionnés et surtout, avec une personnalité authentique.
Pas des exécutants, ni seulement " des techniciens ", mais des personnes qui s'investissent entièrement dans mon projet artistique ; qui se l'accaparent, le comprennent et y plantent leur graine, leur vision de l'art et de la musique.
Vins', Greg et Xav' ont chacun une personnalité authentique et très marquée autant musicalement qu'humainement. Ils apportent chacun à leur manière une fraîcheur et une densité artistique au sein de chaque morceau.
Nous faisons parti d'un tout. Chacun à une place plus qu'essentielle et nous ne pourrions penser nos musiques avec l'absence de l'un de nous.
La volonté d'avoir un son particulier, original a toujours été présente, c'est donc dans une recherche sonore à la fois moderne et décalée que je voulais que mes textes soient soutenus, qu'ils soient mis en valeur certes, mais que la musique ait une place aussi importante que les mots.
Le vœu de ne jamais se cantonner dans un style musical est une résolution prise depuis longtemps et qui est devenue commune à nous quatre.
Être constamment à l'affût de nouvelles sonorités, dans la recherche d'une diversité qui permettrait d'englober une identité musicale intense, variée mais propre à nos personnalités.
Aujourd'hui devenus amis, notre complicité s'accentue et je suis heureux de constater que l'on forme réellement un groupe !
Un groupe de musique certes, mais aussi un groupe de potes qui partagent, échangent les même valeurs. Celles de l'écoute de l'art et de l'humain.
J'espère que tout cela se ressent sur scène, se transmet dans les morceaux car nous, on s'amuse comme des fous ! "

TIOU

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Idherault.tv 48204 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine