Magazine Culture

[Test] Kholat, ne vous fiez pas à la pureté de sa neige…

Publié le 23 juin 2015 par Linfotoutcourt

Kholat, développé par le studio indépendant IMGN.PRO, est un conte FPP (First Person Platformer), inspiré d'événements réels comme l'"affaire du col Dyatlov ". Vous voici parti dans le blizzard des montagnes du Nord de l'Oural suite à la mort mystérieuse d'un groupe d'étudiants russes...

Graphiquement réussi, Kholat possède une bande-son aussi belle que ses pays paysages enneigés, ses grottes inquiétantes, ses lacs gelés ou ses forêts aux arbres mugissants. On est happé dans son ambiance presque d'horreur très rapidement, nous attendant toujours à tout, à tout moment. A l'aide d'un arsenal limité, une boussole, une lampe, une carte et nos deux jambes pour courir, on explore une grande carte où se déclenchent rapidement des éléments surnaturels intrigants.

Ces derniers nous prennent souvent par surprise, au fil d'une histoire prenante, découverte au fil de pages de journaux personnels ramassés (et faisant office de sauvegarde souvent bienvenues). Il vous faudra environ 8 heures pour faire le tour du jeu de manière poussée et pour râler contre quelques ralentissement et bugs. Sinon, Kholat s'avère une très bonne surprise, un jeu à l'ambiance horrifique prenante qui ne mise nullement sur les jumpscares. Tout ce qu'on attendait de lui !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine