Magazine Amérique latine

Aquí se baila el tango, anthropologie appliquée à la milonga porteña [Disques & Livres]

Publié le 23 juin 2015 par Jyj9icx6
Aquí se baila el tango, anthropologie appliquée à la milonga porteña [Disques & Livres] Au début du mois de juin, est sorti à Buenos Aires, à Siglo XXI Editores, un essai qui analyse les pratiques dans les milongas de Buenos Aires d'un point de vue anthropologique : quels conflits, quelles alliances se nouent à travers ce qui ne semble être qu'une danse de société ? Aquí se baila el tango, un clin d'œil à un célèbre tango rendu immortel par son interprète, Alberto Castillo (1), le résultat de quinze ans d'observation et de recherche de la part de Julia María Carozzi qui a fait ses études en Californie et a découvert son objet d'étude en commençant à le pratiquer comme danseuse elle-même. Et elle s'est si bien prise au jeu qu'elle donne maintenant des cours de tango-danse !
Dans son livre, elle se penche sur la construction de la danse de tango des trente dernières années, c'est-à-dire depuis le retour de la démocratie en Argentine (décembre 1983), puisque aussi bien le tango dans toutes ses dimensions est très lié au destin politique du peuple argentin, ce que nous méconnaissons trop souvent de ce côté-ci de l'Atlantique. Elle y révèle, dit-on, comment la dimension mythique intervient dans ce renouveau des milongas dans la capitale fédérale. Le deuxième angle d'analyse vise la conscience du corps et du mouvement, qui est en effet un aspect fondamental de l'expérience du danseur de tango, un peu plus peut-être que dans les autres danses de société qui sont construites à partir de figures et non pas de la complète improvisation dont seul le tango argentin a le secret. Et le dernier axe de son travail porte donc sur les types de relations sociales dont la danse est un prétexte ou que ce mouvement et cette conscience du corps provoquent chez les milongueros.
La chercheuse du CONICET (le centre de recherche scientifique national argentin) répond ce matin aux questions de Andrés Valenzuela dans les colonnes de Página/12 (cahier culturel). Son livre a également fait l'objet d'une critique dans Infobae et dans un blog sur l'actualité bibliographique, Envolvelo para regalo (Faites un paquet, c'est pour offrir).
Le livre est disponible à la vente en ligne internationale sur Tematika (qui donne le prix en pesos argentins, en dollars US et en euros, quel luxe !) 288 pages, 200 $ ARG. (1) Así se baila el tango : c'est comme ça que ça se danse, le tango !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2739 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte