Magazine Beauté

En mode Gameuz’ #2 : 2001 – 2008 ( Jeux de simulation)

Publié le 24 juin 2015 par Eclectikgirl

Après une période console, je suis revenue au jeux PC.
Notamment et surtout, l’incontournable « Les Sims »

« Com’ens na’là ?
Sou soun ! »
Les sim’s addict comprendront.

sims
   Nail’s art by Yoko 

Des heures à construire une maison, des relations sociales, se marier, avoir des enfants, trouver du travail, faire mourir un sim’s dans une piscine ou à le faire cramer par un grille-pain mal entretenu, jouer à shifumi avec la faucheuse, perdre, voir ré-apparaitre son sim’s en fantôme.

Il y a même eu des loups-garou, des sorcières, et autres créatures de l’ombre, histoire de varier les plaisirs.
Mais même en vampires super class’, j’ai jamais réussi a entrer dans certaines discothèques trop select de l’add on Abracadabra . Ça m’a saoulé …

Pareil, jamais réussi à me faire enlever par un extra-terrestre.
Enfin, ça, c’était sur les sim’s 1, 2 et 3. Car dans les premieres heures sur les sim’s 4, bam, mon perso se fait enlever. ( je regardais dans le téléscope vers 11h00 du soir. Tout mes indicateurs étaient au vert. je n’étais ni marié, pas d’enfant, juste en couple.) Youpi !!

Par contre, j’adorais l’add on « business« , où on pouvait ne pas avoir de travail classique ( trouver un taf par une petite annonce, un patron, des augmentations, des rétrogradations, arriver en retard et ses faire virer …), mais avoir des revenus en étant : écrivain, commerçant (et monter une petite boutique a coté de sa maison), avoir des vignes, fabriquer du vin et des liqueurs, les revendre à prix d’or, être relookeuse …
Sur les sim’s 4, l’add on « Au travail » n’est pas à la hauteur de celui des Sim’s 3.
Certes, on peut aller suivre son sim’s sur son lieu de travail, c’est innovant, mais ce que j’aime moi, c’est lui créer une boutique, juste a coté de la maison. Et dans la version 4, c’est compliqué. Obligé de prendre la voiture pour s’y rendre. Trop naze.

En compétente/activité, je privilégiais toujours le coté artistique.
Comme quoi, ça a beau être pour de faux, on reporte notre façon d’être jusque dans un jeu vidéo …

Et le système de création des personnages, j’y passais facilement une demi-heure…
Très détaillé, d’autant plus avec le dernier opus.
Certains s’amusent même à recréer des personnages (existants ou fictifs).
Look :

En mode Gameuz’  #2 :  2001 – 2008 ( Jeux de simulation)

Mr Bean’s :

En mode Gameuz’  #2 :  2001 – 2008 ( Jeux de simulation)

D’en parler, tiens, ça me redonnerai presque envie d’en jouer.
Et pourtant, j’ai vraiment l’impression d’avoir fait le tour, et c’est tellement chronophage …

Bref.
Un jeu de simulation de vie qui partait en vrille, mais qui m’a tenu en haleine pendant des années, les add-ons s’accumulant dans mon tiroir. J’ai joué un peu au dernier opus, le 3eme, en 3D et complétement immersif. Et le sim’s 4, aussi.
Mais le cœur n’y était plus.
D’autant que je venais de découvrir des jeux autrement plus interactifs …

PS : sinon, j’ai joué aussi beaucoup à des jeux de simulations de vie ( The Singles ) ville (Sims City) ou de parc d’attraction ( Zoo Tycoon, Roller Coster …).

En mode Gameuz’  #2 :  2001 – 2008 ( Jeux de simulation)

Mais aussi des jeux d’aventure (Insomnia , Syberia, Les chevaliers de Baphomet …).
Je jouais intensément pendant 3 semaines / un mois, et soit je le terminais et ne voyais pas l’intérêt de refaire une partie, soit je me lassais vite.

En mode Gameuz’  #2 :  2001 – 2008 ( Jeux de simulation)

Bientôt un troisième volet de cette saga In Game.
Mais toi, dis moi, tu joue à quoi ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eclectikgirl 1270 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte