Magazine Cinéma

Complainte hormonale

Par Sukie

L'été a commencé, et les événements se sont mis à s'accélérer. Je commence à vraiment prendre du bide, mais j'arrive encore à faire mes lacets. En revanche pour lever mes fesses du canapé, j'ai parfois besoin d'un coup de main. Scoliose + grossesse ne font pas bon ménage. Mes cours de yoga pré-natal ne font vachement de bien. Si vous en cherchez d'ailleurs, je vous recommande de tester Yogita, si c'est pas trop loin de chez vous. Pousser des cris d'animaux tout en contractant son plancher pelvien pendant une heure avec d'autres mamas, ça fait un bien fou.

Complainte hormonale

Je crois l'avoir déjà évoqué, mais je me rends compte en avançant dans cette grossesse que le plus dur dans tout ça, c'est un peu ce sentiment de solitude que je ressens certains jours. Je reste pudique sur le sujet, je n'aime pas trop en parler. J'ai peur de faire chier ceux et celles qui ne sont pas passés par là. C'est surtout vachement difficile de partager des choses comme " putain j'ai mal à l'utérus! " ou " bonjour les hémorroïdes! " (pardon lecteur) auprès de gens qui n'en ont pas grand chose à foutre (et à juste titre) de tes bobos de femme enceinte. Que voulez vous que l'autre réponde franchement?

Attendre un enfant est tellement fou et incroyable qu'au début j'attendais de la part des autres une excitation aussi immense que la mienne. Sauf que non. C'est juste pas possible de vouloir que l'autre se mette dans vos baskets. Parfois pourtant, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'entre deux selfies, certains auraient pu en 7 mois prendre au moins une fois de mes nouvelles. Peut-être que j'en demande trop. Bref, peut-être que mes hormones en demandent trop.

Sans transition, on trouvé notre nouvel appart. Comme je le disais dans un de mes précédents posts, ca va assez vite à Londres. Trois jours seulement apres s'être vus refuser l'appart de nos presque rêves, on a trouvé l'appart de nos rêves quelques rues plus loin. Une maisonette avec un petit jardin dans lequel le chat (passé sous silence cette fois-ci) pourra gambader. Déménagement imminent dans deux semaines.

Cette semaine ont commencé nos cours de prépa à l'accouchement. Je crois qu'on ne peut plus faire marche arrière maintenant.

En attendant patiemment que septembre arrive, j'ai tricoté ce bunny doudou, le premier d'une longue série à mon avis.

Complainte hormonale

Pfiou, heureusement que j'ai ce blog pour râler un peu. Histoire que mon homme ne se prenne pas tout sur la gueule. Je sais que tu vas lire ce post! C'est pas contre toi, ce sont mes hormones!

Complainte hormonale

Complainte hormonale

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sukie 1316 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines