Magazine Société

Mort de l'ancien Premier Ministre russe Eugueni Primakov à 85 ans ce 26 juin 2015 à Moscou

Publié le 26 juin 2015 par Sylvainrakotoarison

Né le 19 octobre 1929 à Kiev en Ukraine, Evgueni Primakov a passé son enfance à Tbilisi en Géorgie puis a suivi des études à Moscou. Il fut journaliste de 1956 à 1970, d'abord pour la radio soviétique puis pour la Pravda comme correspondant au Moyen-Orient qu'il a appris à bien connaître (il parlait couramment arabe). Directeur adjoint de l'Institut d'économie et de relations internationales de l'Académie des sciences de 1970 à 1977, il devint directeur de l'Institut d'études orientales de l'Académie des sciences de 1977 à 1985. Il fut notamment le directeur de thèse de Mahmoud Abbas. Il fut ensuite directeur de l'Institut d'économie et de relations internationales de 1985 à 1989.
Primakov commença sa carrière politique auprès de Gorbatchev comme Président du Soviet de l'Union de 1989 à 1990 puis entra au Conseil présidentiel de Gorbatchev de 1990 à 1991. Il fut notamment son envoyé spécial en Irak auprès de Saddam Hussein, lors de la (première) Guerre du Golfe. Il fut ensuite nommé Premier président adjoint du KGB d'août 1991 à décembre 1991. Après la chute de l'URSS, il fut nomme directeur du Service des renseignements extérieurs de la Russie (SVR) de décembre 1991 à janvier 1996.
Evgueni Primakov fut nommé Ministre des Affaires étrangères de Russie du 10 janvier 1996 au 11 septembre 1998. Le 27 mai 1996, il signa avec Javier Solana, Secrétaire Général de l'OTAN l'acte de la fin de la guerre froide.
Après l'échec d'un nouvea gouvernement de Viktor Tchernomyrdine, Boris Eltsine nomma Primakov Président du Gouvernement russe du 11 septembre 1998 au 12 mai 1999, homme de compromis tant avec les communistes qu'avec les nationalistes. Son opposition à l'intervention de l'OTAN au Kosovo l'a rendu populaire mais a rendu la Russie impuissante dans l'évolution de la Serbie. Il fut finalement renvoyé par Eltsine au profit de Sergueï Stepachine. Après l'été, Primakov s'opposa à l'avènement de Poutine mais ne parvint pas à empêcher la victoire électorale de Poutine en décembre 1999. Alors candidat à l'élection présidentielle, Primakov renonça à ses ambitions présidentielles le 4 janvier 2000 et rallia Poutine.
Primakov devint de nouveau émissaire en Irak en mars 2003 et a témoigné en faveur de Milosevic lors due son procès en novembre 2004. Parallèlement, il fut président de la Chambre de commerce et d'industrie de la Fédération de Russie de décembre 2001 à 2011, date à laquelle il se retira de la vie publique (à 81 ans).
SR

Published by Sylvain Rakotoarison - dans Russie et pays de l'ex-URSS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvainrakotoarison 1164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine